Formation pro

La formation et le salaire d’un chauffeur de maître

Le 11 mars 2021 — 8 minutes de lecture
Chauffeur de maître

Si vous aimez conduire, le métier de chauffeur de maître ou chauffeur VTC pourrait vous convenir. Et si vous êtes intéressé par ce métier, vous êtes amené à savoir tout de lui à commencer par le terme VTC qui signifie Voiture de Transport avec Chauffeur. Quelles sont les missions du chauffeur VTC? Quelles sont les conditions de travail ou est-ce similaire à ceux d’un taxi ? Quelle formation réaliser pour faire ces métiers ? Mais surtout, quel est le salaire moyen du conducteur VTC ? Pas de panique, nous sommes là pour répondre à toutes ces questions et faciliter votre recherche.

En France, les personnalités importantes prennent rarement les transports en commun et ce n’est pas parce qu’elles ne connaissent pas la carte de la région, mais en raison de leur haut statut. Elles sont également conduites par des chauffeurs VTC privé de haut rang appelé « chauffeur de maître », « chauffeur de direction » ou encore « chauffeur personnel ». Mais alors, qu’est-ce qui différencie cette profession ou ces métiers des conducteurs de taxi, des chauffeurs routiers ou des conducteurs de transport en commun ? Existe-t-il une formation particulière pour exercer dans ces métiers ? Quel est le montant de leur salaire ? Quel profil répond à ces offres d’emploi ? Si vous vous posez les mêmes questions, vous trouverez dans cet article toutes les réponses.

A quoi consiste le métier de chauffeur de maître ?

Comme nous l’avons décrit plus tôt, pour son activité professionnelle, le chauffeur de maître est un conducteur ou une conductrice de véhicule qui met son service à la faveur d’une personnalité importante.

Les milieux d’exercice des chauffeurs de maître

Le chauffeur de maître ou VTC peut exercer ce métier en toute indépendance ou bien en étant embauché par une entreprise en particulier. Dans le premier cas, son emploi consiste à conduire les personnalités de haut rang, telles que les hommes ou les femmes politiques, les entrepreneurs et business man/woman célèbres, les stars du cinéma ou tout simplement les gens riches. Le chauffeur VTC peut également servir de guide dans certaines situations.

Dans le second cas, il est chargé de conduire le personnel de la direction de la société, dans tous ses besoins de déplacement. Dès que les directeurs ou les managers se voient obligés de se déplacer pour les intérêts de l’entreprise, le « chauffeur de direction » se doit de toujours être présent. Ses missions sont exclusivement rattachées à l’entreprise.

Par ailleurs, les chauffeurs de maître peuvent également être employés par une société spécialisée dans le transport. Ainsi, même s’il est rattaché à une entreprise privée, il peut également travailler pour son propre compte. Les chauffeurs de maître peuvent avoir différents clients à la fois, tout dépend du contrat qu’il a conclu avec ces personnalités importantes.

Bref, quel que soit le domaine où il exerce, le chauffeur VTC doit impérativement offrir un service parfait à la hauteur des exigences de ses passagers. Il doit également savoir conduire des véhicules de toutes sortes, surtout ceux de haut de gamme et connaître la carte par coeur comme un chauffeur de taxi.

Les missions d’un chauffeur de maître

La mission principale d’un chauffeur de maître est de conduire son client à la bonne destination. Durant tout le trajet, il se doit d’optimiser au maximum sa conduite et de rendre un service de qualité premium, tout comme ses clients. De quelle manière ? En répondant aux fonctions suivantes :

  • Quelles que soient les destinations souhaitées par les clients, le chauffeur de maître se doit de s’y conformer.
  • Il est tenu de s’assurer que l’automobile est en bon état de marche quand son client a besoin de son service. Son véhicule doit constamment être contrôlé pour éviter tout problème technique ou risque de panne lors du transport.
  • Il se doit de bien entretenir la voiture pour qu’il soit propre en tout temps. Le véhicule doit constamment être impeccable, tant au niveau intérieur qu’au niveau extérieur, afin de sauvegarder l’image de la personnalité importante qu’il conduit. C’est également un critère de confort.
  • C’est également au chauffeur de s’occuper des bagages de son client. Que ce soit au moment du chargement ou du déchargement, il se doit de manipuler les bagages avec soin.
  • Il se doit de connaître parfaitement la ville où il exerce. Ainsi, au cas où le client veut changer d’itinéraire ou de destination, le chauffeur se doit de le conseiller sur les éventuels raccourcis.
  • Enfin, il se doit de se conformer aux exigences du client en ce qui concerne la tenue de travail. Quel genre de costume devrait-il porter lorsqu’il est en fonction ? C’est au client de décider.

En résumé, l’objectif ultime du chauffeur de maître est de satisfaire les clients. Son service doit être irréprochable pour juger sa performance et son professionnalisme.

Comment devenir un chauffeur de maître ?

Pour être employé en tant que chauffeur de maître, aucune formation initiale ni diplôme n’est requis. Un permis de conduire de catégorie B dont vous êtes titulaire depuis au moins deux ans suffit pour entrer dans ce métier.

Toutefois, diverses qualités sont requises par l’emploi de chauffeur de maître. Ce sont ces compétences qui détermineront si le chauffeur ou la chauffeuse peut réussir dans sa carrière.

Les qualités requises par le métier de chauffeur de maître

La première qualité requise pour devenir chauffeur de maître est d’être un bon conducteur. Comme il doit passer la majeure partie de son temps au volant, il doit être excellent et garder le même niveau de concentration sur la route.

A côté de cela, le chauffeur de maître doit également disposer de diverses autres qualités. Elles concernent : l’état physique du conducteur, ses compétences en dehors de la conduite et ses traits de caractère.

  • Sur son état physique

Le chauffeur de maître doit être en bonne condition physique. Parmi les critères les plus primordiaux sont la bonne vue et la bonne audition. Tout pour assurer la sécurité du passager et l’écoute de ses volontés.

  • Ses compétences en dehors de la conduite

Le chauffeur de maître devrait avoir de bonnes compétences linguistiques. S’il veut viser des clients d’ordre international, il devra maîtriser deux ou trois langues étrangères.

  • Ses traits de caractère

Tous les traits caractéristiques du chauffeur doivent se résumer en deux mots : « être professionnelle ». En outre, il devrait avoir une bonne aisance relationnelle, être calme, patient, discret et courtois.

Une fois ses qualités réunies, le chauffeur de maître peut être sûr d’être apprécié par sa clientèle et de recevoir de nombreuses offres d’emploi.

Les perspectives d’évolution de carrière

Au commencement de sa carrière, le débutant en chauffeur de maître possède le statut d’intérimaire. La première évolution de carrière se trouve dans le fait de se faire embaucher par une entreprise privée ou dans une société de location de véhicule de luxe.

Après de nombreuses années d’expérience, le chauffeur de maître peut ensuite avoir la chance d’obtenir un contrat à durée indéterminée avec une entreprise fixe. Il évolue alors en « chauffeur de direction ».

Par contre, il peut choisir de rester dans son indépendance en recherchant ses propres clients en travaillant pour son propre compte. Dans ce cas, il peut même exercer dans la livraison d’objet de luxe, et devenir « chauffeur livreur ».

Quel est le salaire du chauffeur de maître ?

Le montant du salaire du chauffeur de maître dépend de beaucoup de critères. Il varie en fonction de la quantité de ses activités, de ses clients, de la saison (touristique ou habituelle), de ses horaires de travail, de son statut (indépendant ou salarié) et de la ville où il exerce.

D’une manière générale, un débutant en la matière gagne un salaire moyen de 1 800 euros bruts par mois. Ce montant peut infiniment augmenter selon les pourboires donnés par les clients.

Pour les plus expérimentés, le salaire moyen environne les 2 000 à 3 000 euros. Cette fourchette de revenu peut cependant augmenter selon la rémunération permise par les clients. Parfois, il peut même dépasser les 4 500 euros.

Bref, plus un chauffeur de maître travaille, plus il gagne, mais plus sera également sa fatigue. Il peut être convié à travailler les nuits ou même les week-ends.

 

 

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.