Métiers

ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles) : salaire, formation et avantages

Le 30 juin 2021 — 5 minutes de lecture
ATSEM

La gestion des écoles maternelles est loin d’être mission facile, notamment pour les enseignants et les dirigeants. Ces derniers parfois acculés ont généralement besoin d’être épaulés par d’autres spécialistes. C’est dans ce cadre qu’intervient le rôle de l’Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM). Titulaire d’un CAP Petite Enfance cet agent a pour mission de seconder l’enseignant dans les écoles maternelles dans ses diverses tâches. On dénombre en France plus de 52 000 ATSEM. Quel est le salaire d’un ATSEM ? Quelles sont les exigences liées à l’exercice de ce métier ?

Le métier d’Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM) : ce qu’il faut savoir

Le travail de l’ATSEM est de collaborer avec l’enseignant de la classe maternelle à laquelle il est rattaché. Il doit par conséquent côtoyer les enfants au quotidien. Le métier de l’agent territorial spécialisé des écoles maternelles n’a aucun rapport avec l’enseignement. Ce domaine révèle exclusivement du rôle du professeur des écoles. L’ATSEM est placé sous la responsabilité d’un professeur. Ce dernier l’aide alors à réaliser diverses tâches à savoir : accueillir les enfants le matin, les déshabiller et les rhabiller le soir.

La mission de l’ATSEM consiste également à ranger, nettoyer le matériel de la classe et du dortoir. L’agent territorial se charge aussi d’organiser les différentes activités que les enfants auront à exécuter. L’ATSEM aide les enfants à manger et à s’endormir quand vient l’heure de la sieste. Lorsque les enfants ont besoin de faire leurs besoins, il revient à l’ATSEM de les accompagner convenablement. Cependant, il ne doit prendre aucune décision importante sans l’avis du professeur ou de l’enseignant.

Quel est le salaire d’un agent territorial spécialisé des écoles maternelles ?

L’Agent territorial spécialisé des écoles maternelles est un fonctionnaire public de catégorie C. Le salaire de cet agent est déterminé de façon légale et est basé sur un système de grade et d’échelon. Durant toute sa carrière, le salaire de l’ATSEM est en perpétuelle évolution. Il peut ainsi profiter d’une avancée dans le système d’échelon. Néanmoins, il faudra qu’il remplisse certaines conditions indispensables.

Les formalités à remplir concernent notamment deux principaux aspects à savoir : l’ancienneté de l’agent ainsi que la notation qui lui est attribuée par les services territoriaux. Pour ce qui est de la grille de rémunération, celle-ci est composée de deux classes différentes : ATSEM de 2e classe et ATSEM de 1ère classe. La rémunération du statut de 1ère classe est bien plus importante que celle de la 2e classe. La seule condition pour bénéficier du statut ATSEM de 1ère classe est de justifier au moins une année dans le 4e échelon du grade ATSEM de 2e classe.

Les salaires des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles varient selon les échelons au niveau de chaque classe. Au niveau de la deuxième classe, nous avons donc :

  • Échelon 1 : 1537,02 euros brut ;
  • Échelon 2 : 1546,39 euros brut ;
  • Échelon 3 : 1555,76 euros brut ;
  • Échelon 4 : 1574,50 euros brut ;
  • Échelon 5 : 1607,31 euros brut ;
  • Échelon 6 : 1640,11 euros brut ;
  • Échelon 7 : 1705,71 euros brut ;
  • Échelon 8 : 1780,69 euros brut ;
  • Échelon 9 : 1827,55 euros brut ;
  • Échelon 10 : 1883,78 euros brut ;
  • Échelon 11 : 1925,96 euros brut ;
  • Échelon 12 : 1949,39 euros brut.

En ce qui concerne un ATSEM de première classe, nous avons :

  • Échelon 1 : 1616,68 € brut ;
  • Échelon 2 : 1663,54 € brut ;
  • Échelon 3 : 1710,40 € brut ;
  • Échelon 4 : 1757,26 € brut ;
  • Échelon 5 : 1832,24 € brut ;
  • Échelon 6 : 1874,41 € brut ;
  • Échelon 7 : 1935,33 € brut ;
  • Échelon 8 : 2014,99 € brut ;
  • Échelon 9 : 2085,28 € brut ;
  • Échelon 10 : 2183,69 € brut.

Le salaire d’un agent territorial spécialisé des écoles dépendra donc de sa classe et de son échelon.

Quelle est la formation à suivre pour devenir un agent territorial spécialisé des écoles maternelles ?

Pour devenir un ATSEM, il faut impérativement passer les concours organisés par les centres de gestion. Le concours peut être organisé tous les ans selon les départements. S’il faut prendre en compte les besoins, il peut être organisé tous les 2, 3 ou 4 ans. Pour prendre part au concours ATSEM, les participants devront réponde à un certain nombre de critères :

  • être de nationalité française ;
  • bénéficier de ses droits civiques ;
  • être dans les normes vis-à-vis du service national ;
  • être exempt de toute condamnation incompatible avec l’exercice du métier d’ATSEM ;
  • remplir toutes les conditions physiques nécessaires pour la fonction.

Pour exercer le métier d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles, il est possible de passer trois différents concours :

  • le concours externe d’ATSEM: il occupe près de 60 % des places du concours. Il est accessible aux titulaires d’un CAP Petite Enfance.
  • le concours interne : ce dernier est accessible aux agents de la fonction publique qui disposent d’au moins 2 ans d’expérience professionnelle avec de petits enfants âgés de 2 à 6 ans.
  • le troisième concours: quant au troisième concours, il est ouvert aux participants justifiant d’au moins 4 ans d’expérience professionnelle auprès de jeunes enfants.

Il réussir au concours ATSEM, il est capital de bien se préparer.

Quels sont les avantages du métier d’ATSEM ?

Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles bénéficient de certains avantages. En effet, ceux-ci peuvent profiter de la garantie de l’emploi et de l’assurance d’une retraite plus alléchante que dans le privé. L’ATSEM est certes moins rémunéré que les autres agents de la fonction publique, mais il jouit de façon régulière de primes et d’une indemnité. Ces primes viennent s’ajouter au salaire de l’agent.

Pascal

Pascal est un conseiller en création d’entreprise. Il accompagne les entrepreneurs dans l’optique de garantir la viabilité de leur projet et le bon développement de leur structure professionnelle. Il analyse la faisabilité de chaque projet de création d’entreprise, aide l’entrepreneur dans le choix du statut juridique et dans celui des partenaires financiers.