Métiers

Comment est déterminé le salaire d’un boulanger ?

Le 9 juillet 2021 — 7 minutes de lecture
Un boulanger qui produit du pain

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie ne cesse de progresser, car des millions de consommateurs continuent de se délecter des produits du boulanger-pâtissier de leur quartier. Vous êtes passionnés par le métier de boulanger ? Vous pouvez travailler sous pression et  pendant de longues heures durant la nuit ? Alors ce métier est fait pour vous. Aujourd’hui, de nombreux postes sont vacants dans ce secteur surtout à cause du nombre important de personnes qui partent à la retraite chaque année. Dans cet article, vous en saurez plus sur le métier de boulanger, mais également sur sa rémunération.

Formation requise pour être boulanger

Vu le développement du secteur de la boulangerie-pâtisserie et l’évolution de carrière, les offres d’emploi ne cessent de croitre et le  métier du boulanger-pâtissier devient de plus en plus apprécié. Plusieurs structures de formation proposent des offres de formations spécialisées pour devenir un boulanger. Lorsque vous suivez les formations, les écoles  vous délivrent un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), spécialité boulanger. Avec ce diplôme, vous pouvez servir comme ouvrier dans une boulangerie et bénéficier du salaire horaire légal.

Pour occuper un poste de choix au sein d’une boulangerie avec des salaires mensuels, vous pouvez passer un Bac pro boulanger-pâtissier pour les deux secteurs confondus. Vous avez également la possibilité d’obtenir un Brevet Professionnel (BP) de boulangers deux ans après votre MC et CAP, qui correspond au BAC+ 2 à l’université. Après votre brevet professionnel,  vous pouvez obtenir un Brevet de Maîtrise (BM) en boulangerie,  en France ou à l’international. Avec de l’expérience, vous pouvez occuper le poste du chef boulanger pour un salaire intéressant.

Les aptitudes requises pour être boulanger

Si vous souhaitez rencontrer un grand succès en tant que chef boulanger, responsable de rayon dans une boulangerie-pâtisserie ou même indépendant, il est primordial que vous ayez des prérequis en management des entreprises. Cette compétence vous permettra en tant que chef d’orchestre de bien organiser et  gérer votre équipe pour optimiser sa production. Vous devez faire preuve de résistance physique et éprouvez une grande passion pour votre travail.

Prenez conseil chez les ainés, auprès d’un responsable d’une boulangerie-pâtisserie, en participant à des conférences. Vous pouvez vous rendre auprès de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie ou encore La Convention collective nationale de la boulangerie-pâtisserie. Vous pouvez non seulement gagner en expérience, mais découvrir des offres d’emploi pour boulanger.

Les avantages et contraintes du métier de boulanger

Les offres d’emploi dans le secteur de la boulangerie augmentent chaque jour à cause du poids de la démographie et de la demande des produits alimentaires sans cesse croissante. En France, nombreuses sont les entreprises de boulangerie basées en Loire à Rhône-Alpes, en Ile-de-France et dans d’autres régions qui recherchent de personnel pour compenser les départs à la retraite. Au-delà du  fait que vous pouvez facilement signer un contrat avec une entreprise en tant qu’ouvrier ou responsable chef boulangerie-pâtisserie, vous pouvez également travailler comme indépendant sans attendre les ordres d’une hiérarchie.

Toutefois, en dehors des innombrables privilèges qu’il offre, il y a quelques contraintes liées à ce métier qu’il faut prendre en compte. En effet, le travail du boulanger est très chronophage, les horaires de travail sont considérablement longs et il faut donc avoir une excellente maitrise de soi. Pour satisfaire les clients, les agents d’entreprise doivent travailler debout pendant de nombreuses heures, notamment en soirée. Le métier de boulanger exige du personnel, une grande capacité d’adaptation et de l’endurance pour tenir dans le temps.

Si vous souhaitez faire carrière dans ce domaine, il est important de connaître les différents salaires avant de vous décider.

Que faut-il savoir sur le salaire d’un boulanger

À l’instar des activités du secteur alimentaire, les métiers du boulanger exigent des heures de travail conséquentes en raison de l’importante demande de produits tels que les pains ou les viennoiseries. Ce qui rend donc la rémunération intéressante, c’est le fait que le boulanger est amené à travailler debout dans la chaleur et sur une longue durée sans repos. En tant qu’ouvrier, vous serez payé à l’heure et vous pourrez percevoir un salaire hebdomadaire en fonction de la situation.

Dans une entreprise, un boulanger débutant peut gagner entre 1522 et 1916 euros bruts par mois, lorsqu’il travaille 35 h par semaine. Le revenu mensuel d’un salarié qualifié peut aller au-delà de 2 000 €. De plus, il faut noter que les primes, les travaux des jours fériés et ceux des week-ends font monter considérablement les salaires.

En outre, le boulanger peut également se mettre à son compte dans une boulangerie industrielle ou même artisanale et toucher un salaire moyen intéressant en  fonction bien sûr de son rythme de travail. Un indépendant peut gagner au minimum entre 3600 et 4000 euros par mois. Il faut mentionner que l’avenant relatif à la Convention collective Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie fixe le salaire horaire minimum des cadres et des non-cadres. Cependant, selon certains éléments comme les coefficients, cette rémunération n’est pas figée, elle varie d’une entreprise à une autre et d’une région à une autre.

Aussi, certains paramètres comme le diplôme et le nombre d’années d’expérience sont également des facteurs déterminants pour définir le salaire moyen d’un boulanger.

Comment détermine-t-on le salaire d’un boulanger ?

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie a une grille tarifaire spéciale  qui connaît des modifications chaque année.

Pour calculer le salaire horaire minimum professionnel, vous aurez besoin :

  • Coefficient hiérarchique ( C), il est fixé en fonction de l’ordre hiérarchique du personnel
  • de la valeur monétaire du point retenue (Pn),
  • de la valeur monétaire d’une constante calculée ( K).

Le salaire horaire minimum professionnel est calculé en utilisant la formule suivante :

S = Pn × C + K

La valeur monétaire du point de retenue Pn

Pour calculer la valeur monétaire du point de retenue Pn, vous devez prendre en compte :

  • Le coefficient hiérarchique ( C)
  • Le salaire horaire minimum professionnel  (SMHP) fixé en fonction du coefficient hiérarchique 155
  • Le salaire horaire minimum professionnel (SMHP) fixé en fonction du coefficient hiérarchique 240

La formule de la valeur monétaire Pn est :

Pn = SMHP (240) – SMHP (155) / 244-155

Le coefficient hiérarchique  C

Le coefficient hiérarchique est fixé en fonction de la catégorie professionnelle et varie entre 155  et 240. Il permet de déterminer le SMHP.

  • Coefficient 155   SMHP 10,27 €  Catégorie professionnelle : Personnel de fabrication sans CAP
  • Coefficient 160   SMHP 10,37 €  Catégorie professionnelle : Personnel de fabrication titulaire d’un CAP
  • Coefficient 165   SMHP 10,47 €  Catégorie professionnelle : Responsable d’un point de vente
  • Coefficient 170   SMHP 10,57 €  Catégorie professionnelle : Personnel de fabrication titulaire d’un CAP après un an au coefficient 160
  • Coefficient 175   SMHP 10,67 €  Catégorie professionnelle : Personnel de fabrication titulaire d’un Bac Professionnel avec une durée d’expérience de 2 ans
  • Coefficient 180  SMHP 10,77 €  Catégorie professionnelle : Responsable d’un point de vente occupant jusqu’à deux salariés
  • Coefficient 185   SMHP 10,99 €  Catégorie professionnelle : Ouvrier titulaire du Bac Professionnel après deux années au coefficient 175
  • Coefficient 190   SMHP 11,09 €  Catégorie professionnelle : Ouvrier titulaire du BP après deux années au coefficient 185
  • Coefficient 195   SMHP 11,19 €  Catégorie professionnelle : Ouvrier hautement qualifié responsable d’autres ouvriers.
  • Coefficient 240  SMHP 12,07 €  Catégorie professionnelle : Assistant du chef d’entreprise qui s’occupe de l’achat des matières premières et de la coordination du travail d’autres ouvriers.

La valeur monétaire d’une constante calculée K

Pour calculer cette valeur monétaire, vous aurez besoin tout simplement du salaire horaire minimal professionnel et de la valeur monétaire du point de retenue.

le calcul de la valeur monétaire se fait ainsi :

K = SHMP (240) ― (Pn × 240)

Avec ces différentes valeurs, il suffira d’appliquer la formule : S = Pn × C + K pour trouver le salaire minimum d’un boulanger.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.