Formation pro

CAP animalier : la formation et les débouchés

Le 24 mai 2021 — 7 minutes de lecture
CAP Animalier

Soigneur animalier ou plus connu sous le nom d’assistant-vétérinaire est un des métiers les plus populaires à travers le monde. Il y a de nombreux recrutements et d’écoles pour ce genre de métier actuellement. Il suffit de suivre une formation adéquate ou d’intégrer une bonne école comme le MFR ou faire le CAP après votre bac. Il existe plusieurs métiers animaliers tels que :

  • palefrenier-soigneur
  • éducateur canin, toiletteur canin, dresseur canin, comportementaliste canin
  • pet-sitter
  • éducateur de chiens
  • vétérinaire: vétérinaire comportementaliste, auxiliaire vétérinaire, assistant-vétérinaire

C’est quoi un soigneur animalier ?

Un soigneur animalier est un professionnel qui a pour fonction de prendre en charge des animaux dans un zoo, par exemple. Il s’occupe de différentes espèces d’animaux qu’ils soient domestiques, exotiques, apprivoisés ou même sauvages.

Le soigneur animalier peut exercer aussi bien au sein d’établissements publics que d’établissements privés. Il travaille sous l’appui d’un chef animalier, d’un vétérinaire ou d’un directeur.

L’agent d’entretien animalier peut travailler dans divers endroits tels que des parcs zoologiques, un parc animalier, une clinique vétérinaire, un parc aquatique, un refuge, etc.

Dans le cas d’une clinique vétérinaire, il est appelé sous le nom d’auxiliaire de santé animale. Des hommes ainsi que des femmes pratiquent ce métier, c’est un emploi standard.

Dans l’exercice de sa profession, le soigneur animalier doit instaurer une relation de confiance avec l’animal.

Quelles sont les missions quotidiennes d’un soigneur animalier ?

Le soigneur animalier est un professionnel polyvalent. En général, ses tâches sont les suivantes :

  • Il doit préparer le repas adapté à chacun de ses animaux et les nourrir correctement tous les jours.
  • Il est responsable de l’hygiène des animaux: il doit les laver régulièrement, leur donner des soins antiparasitaires, brosser leurs pelages, et tailler leurs griffes. Il doit aussi aider le vétérinaire à pratiquer les actes de santé comme les vaccins, les examens, les prises de médicaments et les prises de sang.
  • Il a pour responsabilité de suivre de près la santé des animaux: il surveille leurs poids, leurs tailles, leurs comportements, la quantité de nourriture qu’ils consomment.
  • Il s’occupe de l’entretien des lieux de vie des animaux: il surveille les normes de sécurité, le confort et surtout la propreté des cages.
  • Il est responsable de déplacer les animaux si nécessaire, il gère l’approvisionnement du centre dont il s’occupe : commande la nourriture et les médicaments des animaux, le matériel nécessaire.

Mais pour plus d’exactitude, voyons les missions des soigneurs animaliers selon leurs lieux de travail :

  • Soigneur animalier dans un parc zoologique: en dehors des tâches normales d’un soigneur animalier, il doit surtout s’assurer de la continuité des espèces et éviter leurs extinctions. Il doit avoir des connaissances approfondies sur ces espèces, afin de pouvoir répondre efficacement à l’ensemble de leurs besoins. Il peut arriver qu’il participe à l’organisation des spectacles et des animations offerts aux visiteurs du parc.
  • Soigneur animalier dans une clinique vétérinaire : il a surtout la responsabilité d’assister le vétérinaire dans les soins et assure un rôle administratif : l’accueil des clients, l’écriture des fiches clients et la prise de rendez-vous. C’est ainsi qu’on l’a appelé auxiliaire de santé animale.
  • Soigneur dans un refuge : ce type de Soigneur animalier doit apporter une grande attention non seulement aux soins physiques, mais également aux soins psychologiques des animaux. C’est capital, car la plupart de ces animaux ont été maltraités ou même abandonnés par leurs propriétaires. Il est responsable de l’accueil des visiteurs souhaitant adopter un animal et préparer les papiers.
  • Soigneur dans une animalerie : dans ce cas, il doit s’occuper des ventes des animaux, il sert de conseiller pour les clients, il les aide à choisir un animal, les accessoires ainsi que la façon dont ils devront s’en occuper.
  • Soigneur dans un centre équestre : le soigneur animalier dans ce genre de centre est appelé palefrenier-soigneur, il sert de soigneur pour les chevaux et de vendeur pour les clients.

Quelles sont les formations pour devenir un soigneur animalier ?

Pour commencer, vous devez obligatoirement obtenir le CAP, Certificat d’Aptitude Professionnelle dans le monde animalier. Il s’agit d’un diplôme de premier niveau de qualification c’est-à-dire de niveau V. Ce certificat se prépare en 2 ans et il permet d’entrer directement dans le domaine des soins des animaux, ou de suivre certaines formations si vous le souhaitez. Le CAP s’adresse aux plus de 18 ans. Une formation agricole en amont de la certification est fortement conseillée. Vous devez aussi justifier d’une expérience concrète en lien avec un métier agricole (productions animales) et/ou en lien avec les animaux domestiques.

Si vous souhaitez pratiquer le métier de soigneur animalier, il existe également plusieurs formations qui sont reconnues :

  • La certification soigneur animalier d’établissements zoologiques: elle se prépare au CFAA du Lot. Conditions : vous devez avoir au moins 18 ans, être titulaire du CAP, avoir un minimum d’expérience sur les soins aux animaux.
  • La formation en parc zoologique: elle se prépare à la MFR de Carquefou (44). Conditions : être titulaire du niveau CAP.
  • La spécialisation soigneur animalier: elle se prépare au CFPPA du Loir-et-Cher. Conditions : avoir un bac à orientation scientifique ou agricole, avoir le BTSA GPN ou diplôme de gestion et protection de la nature, avoir une expérience professionnelle dans le secteur animalier.
  • La formation en milieu professionnel ou stage : vous devrez faire des stages pendant 12 à 16 semaines, elles sont réparties sur 2 ans pour devenir un soigneur animalier.

Quels sont les débouchés d’un soigneur animalier ?

Généralement, le CAP animalier donne accès à plusieurs emplois relatifs aux animaux. Les débouchés sont donc assez nombreux, avec un CAP animalier, vous pouvez devenir :

  • Auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire ou auxiliaire de santé animale: qui a pour mission d’assister et d’aider le vétérinaire dans les soins, les chirurgies et dans l’accueil des clients.
  • Soigneur animalier en animalerie ou parcs zoologiques: les recrutements des parcs zoologiques au niveau CAP se font sur concours.
  • Toiletteur animal : même si aucun diplôme n’est requis pour pratiquer ce métier, il est quand même recommandé de faire une formation de toilettage pour connaître les spécificités de chaque espèce.
  • Éleveur animalier: votre mission consiste à nourrir, soigner et à prendre grand soin des animaux qui pour la plupart du temps seront vendus.
  • Taxidermiste : c’est aussi un métier en rapport avec les animaux, mais des animaux. Dans ce cas, vous avez pour mission de reproduire leur apparence. Ces animaux sont amenés à des fins scientifiques, commerciales et artistiques.

Combien gagne un soigneur animalier en moyenne ?

La rémunération des soigneurs animaliers varie selon leur employeur, leur expérience et surtout leurs missions. En général, le salaire brut mensuel d’un soigneur animalier débutant est d’environ 1 500 €, mais ce salaire peut monter jusqu’à 1 800 € brut par mois après quelques années de travail.

Les soigneurs animaliers chefs, c’est-à-dire ceux qui gèrent une équipe de soigneurs, ou même un parc peuvent gagner un salaire de plus de 2 000 € brut par mois.

Comment évolue la carrière d’un soigneur animalier ?

Dans ses débuts de carrière, le soigneur animalier peut exercer en tant que saisonnier avant de trouver un emploi sur toute l’année. Mais il faut noter que les probabilités d’évolution professionnelle sont faibles pour un soigneur animalier. Il peut devenir un soigneur animalier chef et gérer une équipe de soigneurs animaliers après quelques années d’expérience. Ensuite, il peut devenir responsable de parcs zoologiques après avoir accumulé de longues années d’expérience, mais c’est rare.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.