Métiers

Les démarches à réaliser pour ouvrir ou reprendre une salle de sport

Le 29 juin 2021 — 8 minutes de lecture
Salle de sport

Vous projetez d’ouvrir votre propre salle de sport pour votre prochain investissement ou votre  nouveau business. Mais vous manquez d’informations en ce qui concerne les salles de fitness. Vous vous demandez alors avec quelle étape commencer pour créer un club ou tout simplement créer une société ?

Le plus raisonnable est de vous renseigner sur les documents et les procédures nécessaires dont un business plan. Vous pourrez ensuite commencer la démarche d’investissement pour ouvrir votre salle de sport. L’ouverture d’une salle de sport nécessite la prise en compte de divers paramètres. Vous devrez vous informer sur toutes les règles et les lois régissant le métier. La connaissance des éléments nécessaire pour fonctionner est également nécessaire. Une bonne préparation peut assurer la bonne marche de votre projet personnel.

La préparation

L’ouverture d’une salle de sport nécessite une préparation au préalable comme par exemple un apport de savoir faire. Vous allez investir des fonds, mais aussi un effort personnel dans ce projet.

Votre profil d’entrepreneur

En projetant d’ouvrir ou de reprendre une salle ou des salles de sport, vous devenez un entrepreneur par le simple fait de créer une société ou une activité. Vous devrez donc exécuter une évaluation de votre profil. Un bilan de vos compétences, de vos qualités et de votre personnalité sera nécessaire. Cela vous permettra de vérifier la compatibilité de votre profil à votre projet.

Vous devrez aimer le sport pour commencer ou pourquoi pas faire parti d’un club. Une personne ayant fréquenté les salles de sport ou fitness connaitra les équipements et les services proposés par un établissement. Elle saura les éléments attractifs pour un client. Un individu détestant le sport éprouvera des difficultés à définir les types de matériels et de produits à proposer.

Vous pourrez ouvrir votre propre salle de sport malgré l’absence de diplôme. Il vous faudra toutefois des compétences de gestionnaires pour le bon fonctionnement de votre entreprise. Vous aurez à organiser l’achat des matériels, des cours pour vos abonnés, des inscriptions, du recrutement et de la gestion de votre personnel. Vous pourrez devenir un instructeur dans votre salle de sport. Mais vous devrez posséder au minimum un diplôme pour cela : STAPS, DEUST, BJEPS.

Les études préalables

Pour toute création d’entreprise ou de société, une étude du marché ou de business plan est nécessaire. L’ouverture d’une salle de sport exigera un emplacement. Vous concentrerez vos études autour de votre zone d’implantation prévue. Un renseignement sur les tendances de vos futurs clients serait un bon début. Votre enquête devra définir avec précision les attentes, les budgets et les habitudes d’achat d’un segment de clientèle. Vous étudierez également le prix appliqué par vos concurrents.

L’évaluation de la concurrence est également importante. Un marché saturé pourrait conduire à l’échec de votre activité. Vous devrez chercher et trouver votre positionnement par rapport à vos rivaux. Par exemple, une spécialisation dans la gamme de clientèle peut devenir votre différence. Le choix du segment de clientèle peut également servir. Vous pouvez avoir des jeunes ou des seniors, des hommes ou des femmes.

L’établissement d’un business plan est donc obligatoire. Il vous permettra de connaitre vos besoins financiers pour tout le projet. Il vous informera également sur vos acquis, vos contraintes, et les risques. Durant l’établissement de ce dossier, vous saurez exactement vos produits et comment ceux-ci vont devenir rentable. En prenant connaissance de ces informations, vous serez en mesure de déterminer le type de financement et d’apport pour l’ouverture.

Création, franchise ou reprise

Ouvrir votre salle de sport peut se faire de différentes manières. Vous pourrez choisir de créer une nouvelle, de reprendre une salle déjà existante, ou d’ouvrir une franchise. Vos études préalables vous aideront à choisir le type de salle correspondant à vos moyens.

  • La création d’une salle de sport :

Cela implique une totale indépendance de votre entreprise. Vous aurez l’avantage de créer votre propre image sur le marché. Vous constituerez tous les éléments pour ouvrir votre salle de sport . Toutefois, les charges d’investissements initiales peuvent être lourdes.

  • La reprise d’une salle de sport :

Une alternative à la création, vous pouvez reprendre une salle de sport ou de fitness déjà existantes. Vous reprenez les équipements, l’enseigne, et aussi les habitués. Cela présente alors un avantage conséquent. Vous avez différents choix dans cette reprise :

  • Reprendre la salle de sport et ses salariés.
  • Reprendre uniquement le fonds de commerce. Cela implique les équipements et les matériels. Le rachat des lieux d’exploitation reste facultatif.
  • Effectuer une location des matériels et des équipements. Vous les exploiterez ensuite.

Cette méthode nécessite une vigilance et une prudence durant la transaction. Vous devrez vérifier tous les éléments inclus et exclus dans le contrat de reprise.

  • La franchise :

Ce choix présente l’avantage d’un accompagnement des experts de grandes enseignes. Cette assistance vous permettra de vous lancer et de rentabiliser votre affaire. Toutefois, vous devrez respecter l’image et l’éthique imposées par la maison mère.

Les caractéristiques d’une salle de sport

Pour l’ouverture de votre salle de sport, vous devrez connaitre tous les éléments constitutifs de l’établissement.

  • L’emplacement de la salle de sport :

Vous devrez choisir un local à exploiter. Vous y installerez vos matériels et vos équipements. Le choix de l’emplacement peut influer sur l’affluence de la clientèle. Par exemple, une salle de sport dans une zone ayant une population élevée ou à proximité d’un lieu d’activités peut avoir un nombre considérable d’adhérents.

  • L’aménagement et l’agencement :

Un plan de salle vous permettra d’exploiter au maximum l’espace à votre disposition. Votre local doit avoir suffisamment de place pour installer tout votre équipement, les stations de travail, et les clients. Une salle de sport doit posséder au minimum deux vestiaires et deux douches (hommes et femmes). Les toilettes et l’espace d’accueil compléteront le minimum requis pour ouvrir.

Le nombre de clients devra être en adéquation avec la taille de votre salle de fitness.

  • Les équipements :

Il s’agit des appareils de fitness, de musculation et d’endurance. Les sportifs aiment s’entrainer avec du matériel de qualité. Vous devrez vous informer sur les préférences de votre clientèle cible. En installant le poste de travail recherché, vous améliorez la satisfaction de vos adhérents.

  • La forme juridique de votre entreprise:

L’ouverture de votre salle de sport signifie la création d’une entreprise. Vous pouvez user des formes juridiques suivantes pour votre établissement : entreprise individuelle, EIRL, SARL ou SAS.

Vous pouvez choisir d’autres formes juridiques si cela peut vous convenir. Il est important de s’informer sur les avantages et les inconvénients de chaque statut. Ce dernier doit convenir à votre projet.

Les lois et règlementations

Vous devrez respecter les conditions légales pour pouvoir exercer. Vous pourrez subir des sanctions juridiques en cas de non-respect des règles.

  • Les conditions d’honorabilité :
    • Vous pouvoir justifier l’absence des crimes suivants au cours de votre vie : viol, agressions sexuelles, violences volontaires, trafic ou usage de stupéfiants.
    • Vous devez être libre de diriger une institution ou un organisme dépendant des lois sur la protection des mineurs accueillis en centre de vacances et de loisirs.
  • La déclaration et l’homologation de votre salle de sport:

Vous déclarerez votre établissement à la préfecture. Cette dernière effectuera une enquête. Elle recensera vos matériels. Elle doit savoir si vous respectez ou non les normes d’hygiènes, de sécurité et d’accessibilité en vigueur.

  • La règlementation ERP (Établissement recevant du public) :

Il existe différentes catégories d’ERP. Par exemple, l’ERP de 5e catégorie s’adresse à une salle de sport ayant une capacité d’accueil de moins de 200 personnes.

  • Les règles fiscales :

Votre statut juridique définira votre règle fiscale. Vous pourrez avoir à payer l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu.

Conclusion

L’ouverture d’une salle de sport nécessite la prise en compte de divers paramètres. Vous devrez vous informer sur toutes les règles et les lois régissant le métier. La connaissance des éléments nécessaire pour fonctionner est également nécessaire. Une bonne préparation peut assurer la bonne marche de votre projet.

 

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.