Formation pro

La formation, les qualités et les compétences d’une décoratrice d’intérieur

Le 22 juin 2021 — 8 minutes de lecture
Décorateur intérieur

Êtes-vous passionné par le design, la déco ou le travail d’architecte? Aimez-vous particulièrement améliorer l’esthétique intérieure d’une maison ou d’un appartement ? Pourquoi ne pas en faire votre métier grâce à une école ou une formation? Avec cet article, vous serez en mesure de décider si le métier de décorateur ou de décoratrice d’intérieur est fait pour vous.

Quel que soit le mode de vie d’une personne, la décoration intérieure reste un facteur crucial de confort pour un habitat. Dans le secteur de l’aménagement, il existe un métier spécialisé pour la confection et la réalisation des envies des clients. Le décorateur d’intérieur est le professionnel qui se charge d’extérioriser la personnalité et le goût de ses clients à travers le design mobilier, l’agencement des pièces et l’esthétisme général de l’espace. Si vous voulez savoir si vous êtes faits pour le métier de décorateur ou décoratrice d’intérieur, nous vous expliquons tous les requis et prérequis pour en devenir un.

Le métier de décorateur d’intérieur : les missions et les secteurs d’activités

À quelles missions s’attendre aux métiers de décoration d’intérieur ? L’orientation ou la reconversion professionnelle dépend premièrement de cette grande question. Quelles sont les différentes tâches assignées aux décorateurs d’intérieur ? Quelles sont les possibilités d’embauches ? Dans quelles structures peuvent-ils exercer leur métier ? Découvrons ensemble tout ce qu’i y a à savoir sur les métiers de décoration d’intérieur.

Les missions des décorateurs d’intérieur

Les responsabilités des décorateurs d’intérieur s’étalonnent sur 6 temps :

  1. Écouter et comprendre les demandes du client : quelles sont ses préférences ? Quel est son budget ? Quel rendu veut-il obtenir ?
  2. Proposer un projet cohérent avec les exigences du client: donner des idées sur la réalisation du design, conseiller sur les couleurs, les volumes, les matériaux ou les formes, traduire les envies du client à travers des propositions concrètes et générales et définir les étapes de la réalisation.
  3. Prendre les détails de l’espace à réaménager : mesurer, cerner et détailler l’état des lieux afin de connaître le véritable potentiel de l’appartement, de la maison, du bureau ou de la salle.
  4. Dresser les plans d’aménagement intérieur grâce à des logiciels de conception : tout en se conformant aux normes de sécurité, le décorateur d’intérieur crée les plans numériques, le design technique et les choix décoratifs. À part la beauté esthétique, l’expert de la décoration doit veiller à la qualité fonctionnelle.
  5. Présenter le résultat escompté avec les plans et des maquettes : afin de valider le contenu du projet.
  6. Réaliser le projet: engager des prestataires extérieurs spécialistes (peintres, marbriers, ébénistes, etc.), mettre en œuvre les plans et coordonner l’emploi du temps.

La réalisation de ses missions doit être faite en collaboration du client. Le client reste le seul maître de la demande et du rendu final. Le décorateur d’intérieur ne fait qu’exécuter les envies de ce dernier, à la limite du réalisable et de ses moyens financiers.

Les secteurs d’activités des décorateurs d’intérieur.

Le métier de décorateur ou décoratrice d’intérieur peut être exercé dans un large champ d’application. Le professionnel peut travailler pour son propre compte et être indépendant. L’actuelle avancée de l’Internet lui permettra de développer ses stratégies marketing et d’élargir son audience. Plus il est présent et performant, plus les clients se rueront vers lui.

Les décorateurs d’intérieur peuvent également être recrutés par une entreprise privée, telle que les bureaux d’études, les cabinets d’architecture ou les sociétés du bâtiment second œuvre. Ils peuvent aussi travailler dans le secteur public, en mettant son art au service d’un établissement étatique ou d’une collectivité territoriale.

La formation requise pour devenir décorateur ou décoratrice d’intérieur

La conception du design intérieur est tout un art. Pour que la décoration corresponde parfaitement aux attentes des clients, le décorateur d’intérieur doit avoir des compétences aiguisées en la matière. Maîtriser l’art de ce métier, connaître les règles qui s’y appliquent et savoir utiliser les logiciels de conception requièrent la réalisation d’une formation professionnelle. De plus, elle permettra d’établir les premiers contacts professionnels, ce qui est essentiel pour entrer dans le métier et mettre en place les prémices d’une notoriété. Heureusement, il existe différents cursus universitaires et formations professionnelles qui mènent à ce métier. Les écoles d’art sont aussi divergentes. Elles proposent des formations à distance et en continu. Il ne reste qu’une seule chose à faire pour devenir décorateur ou décoratrice d’intérieur : choisir entre les cursus et les établissements.

Les différents diplômes

Les études supérieures en formation de décorateur proposent des diplômes de niveau bac+2 jusqu’au niveau bac+5. Les modalités d’obtention des diplômes sont les suivantes :

  • Diplôme de niveau bac+2: le BTS Design d’Espace, le BTS d’Architecture intérieure, le BTS agencement de l’environnement architectural et le Diplôme des Métiers d’Art ou DMA sont proposés par les écoles d’arts appliqués et beaux-arts. Les 6 spécialités du BTS en arts appliqués sont remplacées par le DN Made mention espace, acquis au bout de 3 années d’études.
  • Diplôme de niveau bac+3: le Diplôme National d’Arts et Techniques ou DNAT est proposé par une école d’art sous la tutelle du ministère de la Culture.
  • Diplôme de niveau bac+4: le  DSAA ou Diplôme Supérieur des Arts Appliqués est disponible en deux spécialisations :
  • L’architecture intérieure et l’environnement ; et
  • La conception et la création de modèles.
  • Diplôme de niveau bac+5: le DNSEP ou Diplôme National Supérieur D’Expression Plastique est seulement accessible pour les titulaires du DNAP ou Diplôme National d’Arts plastiques (diplôme de niveau licence).

Il faut savoir que dans ces formations, aucun cursus n’est obligatoire pour exercer le métier de décorateur. Cependant, plus vous gagnez en année de formation, plus vous cumulez les compétences techniques, les connaissances artistiques et les rencontres avec les professionnels. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’accès aux écoles supérieures d’art reste très limité. Les concours d’admission comprennent 4 épreuves : une en culture générale, une en langue étrangère, une épreuve plastique et un entretien de motivation. Ils sont très sélectifs, surtout pour les écoles les plus prisées.

Les écoles qui proposent ses cursus

En France, divers établissements proposent la formation en décoration intérieure. Parmi eux, quelques-uns sont particulièrement adulés par les apprenants :

  • La Martinière
  • L’Ensad
  • Boulle
  • Camondo
  • Olivier de Serres-Ensaama

Pour se former au métier d’architecte d’intérieur, il n’y a rien de tel que se coltiner avec les professionnels expérimentés en la matière. Les formations sont inévitablement bénéfiques pour les étudiants.

Les qualités et les compétences adéquates

Pour devenir un « bon » décorateur d’intérieur, il faut rassembler les compétences professionnelles suivantes :

  • Etre qualifié: si vous manquez de nombres d’expériences à votre compte, vous devez privilégier les formations. Les clients préfèrent les professionnels formés et expérimentés.
  • Avoir de la créativité: comme tout métier de l’art, la décoration d’intérieur réclame un esprit capable d’assimiler les inspirations. La conception esthétique requiert un talent créatif, qu’il soit naturel ou acquis.
  • Avoir un bon sens relationnel: pour trouver et attirer des clients, il est primordial de savoir communiquer, savoir mettre en valeur son service, savoir émettre des conseils et savoir conférer une prestation à la hauteur de ses promesses. Cette compétence technique est très pratique pour réussir dans le métier.

Si vous disposez de ces compétences, votre carrière dans la décoration intérieure peut sûrement commencer. Cependant, si vous avez la curiosité, le sens de l’adaptation et la diplomatie dans vos veines, votre carrière réussie dans ce domaine ne peut être qu’assurée. Alors, pour lui ou pour un autre ? À vous de choisir.

 

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.