Métiers

Chirurgien-dentiste: salaire, formation et compétences

Le 18 juin 2021 — 5 minutes de lecture
Chirurgien dentiste

Les chirurgiens dentaires sont des thérapeutes qui offrent à leurs clients des soins et des traitements bucco-dentaires. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur l’emploi et le métier d’un chirurgien-dentiste : son salaire brut, sa formation, ses compétences et ses offres d’évolution de carrière ou son cycle sur d’autres métiers.

Le chirurgien dentiste et son rôle en tant que médecin

À Paris ou dans d’autres régions de la France, le chirurgien dentiste est un praticien médical qui exerce un emploi ou une profession libérale. Il est estimé que dans cet emploi, 9 sur 10 praticiens optent pour la profession libéral et la création de leur propre cabinet.

Les actes pratiqués de la médecine stomatologique ou bucco-dentaire comprennent : une consultation, un diagnostic et les soins des dents, des maladies de la bouche des maxillaires et des tissus attenants. La chirurgie est la plus dominante dans cette pratique médicale et procure une bonne rémunération ou un bon salaire. Le chirurgien dentiste peut prescrire une médication par ordonnance dans le champ de sa capacité professionnelle comme dans tous les métiers de la santé. Il accueille différentes personnes dans son cabinet dentaire selon une tranche d’âge ou un cycle de rendez-vous : des enfants, des jeunes, des personnes fragiles, des adultes et des personnes âgées.

Le chirurgien dentiste a pour mission principale de prévenir, de diagnostiquer et de traiter des maladies bucco-dentaires. Il doit être en mesure de fournir tous les soins nécessaires à la santé bucco-dentaire de ses patients : soins classiques, petites chirurgies, etc.

Le dentiste doit aussi connaître des soins thérapeutiques sur les infections des dents : les abcès, les caries, la maladie parodontale. Les bilans, des diagnostics et la radiographie doivent être aussi parmi ses compétences. Et s’il a une spécialité en orthodontie, il peut soigner, réparer, installer des prothèses et poser des appareils dentaires. Cependant, son rôle n’est pas seulement de donner des traitements, mais aussi offrir des solutions préventives et des conseils dans les services de santé dentaires. Cela concerne surtout sur l’hygiène de la bouche. Il y a aussi la pratique du détartrage.

Outre le savoir-faire et les connaissances techniques, le chirurgien-dentiste doit avoir des qualités humaines et relationnelles. Il doit avoir une capacité d’analyse et d’écoute pour comprendre les réels besoins de ses patients et de leur apporter les traitements et soins appropriés. Il doit aussi faire preuve d’empathie et de patience, notamment pour les patients sensibles, surtout les enfants.

Formation initiale pour devenir chirurgien dentiste

Pour devenir chirurgien-dentiste, il faut suivre au minimum 6 années d’étude universitaire en odontologie (ou études de chirurgie dentaire) après le bac. Celles-ci débouchent sur le diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire. Il est préférable d’avoir suivi une filière scientifique pour entreprendre de telles études. Généralement, la première année d’étude se déroule en commune avec des médecins, des sages-femmes, des pharmaciens. Et il faut être admis par concours pour accéder en deuxième année.

Et pendant les 5 années suivantes, les études se composent de cours théoriques, travaux pratiques, vacations cliniques dans les services hospitaliers dédiés aux soins dentaires … Les cours théoriques touchent sur l’anatomie de la dent, du cou, de la tête, imagerie médicale, pharmacologie, médecine générale, biologie, l’hygiène, la prévention, la reconstitution et le remplacement des dents. Le but de la formation est de se préparer à l’exercice de la profession.

Pour obtenir son diplôme d’État en chirurgie dentaire, l’étudiant doit soutenir une thèse d’exercice ou de stage. Ensuite, il peut poursuivre sa formation en s’inscrivant en internat. Après, 3 voies de spécialisation s’offrent à lui qui dure 3 ans : la chirurgie orale, l’Orthopédie-Dento-Facial et la médecine bucco-dentaire. À l’issue de cette formation de spécialisation, les étudiants obtiennent l’attestation d’études approfondies. Ils effectuent une soutenance d’une thèse pour acquérir un diplôme d’Etat de Docteur en chirurgie dentaire et le titre d’ancien interne en odontologie. Pour les professionnels, il existe une spécialisation qui dure un an pour obtenir un certificat d’études supérieures de chirurgie dentaire. On peut dire alors que toutes les peines méritent leurs salaires. Plusieurs spécialisations sont au choix : en biologie orale, odontologie chirurgicale, parodontologie, ou encore en odontologie pédiatrique et prévention.

Salaire d’un chirurgien dentiste

Un chirurgien-dentiste est rémunéré en fonction de son lieu d’exercice, de son ancienneté, du type de structure, des conventions collectives. Les honoraires du chirurgien-dentiste sont aussi un facteur principal à sa rémunération et son salaire brut. Généralement, dans le secteur hospitalier, les heures de travail des dentistes sont régulières. Cependant, dans le secteur libéral, les heures de travail varient selon les disponibilités des patients. Il peut exercer de bonne heure jusqu’à une heure tardive, 6 jours sur 7.

Si le praticien en chirurgie dentaire exerce au sein d’un centre hospitalier, il touche des salaires de 4 200 euros bruts la mensualité en début de carrière. Pour un ancien chirurgien-dentiste, il gagne en brut 7 500 euros la mensualité.

Si le praticien en chirurgie dentaire occupe un métier libéral, il touche un salaire de 3 900 euros la mensualité en début de carrière. Pour un expérimenté, il gagne environ 18 200 euros la mensualité. En effet, les dentistes en secteur libéral ont une rémunération plus onéreuse que ceux qui exercent en secteur hospitalier.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.