Formation pro

Créer un centre de formation en 10 étapes

Le 8 janvier 2021 — 7 minutes de lecture
Centre de formation

Les centres de formation deviennent des entreprises rentables pour le développement personnel et professionnel des salariés. Les sociétés cherchent sans cesse à optimiser leurs rendements de gestion. L’amélioration des compétences des salariés devient nécessaire afin d’atteindre ces objectifs.

Les particuliers veulent rester compétitifs sur le marché du travail en faisant le choix d’une démarche simple tout en acquérant des compétences en entreprise. Le centre de formation professionnelle répond clairement à ce besoin d’amélioration des aptitudes. Il devient un passage incontournable pour avancer dans une carrière professionnelle. Et sa création nécessite des étapes et démarche à suivre pour obtenir le statut juridique officiel.

Un centre de formation propose aux entreprises ou aux individus de développer de nouvelles compétences. Ces améliorations intéressent les professionnels pour mettre de la qualité dans le service qu’ils procurent à l’entreprise. Le centre rend une personne plus productive et efficace sur son domaine d’activité. Il devient une niche exploitable pour les entrepreneurs.

Établir un business plan et une stratégie

La première étape dans le projet de création d’un centre de formation reste le business plan. Pour créer ou lancer votre projet d’organisme de formation, vous devez établir ce document en vue d’obtenir un financement. Ensuite, vous estimerez en nombre numéraire de vos besoins pour votre projet ou activités. Il s’agit d’une feuille de route à suivre mettant une idée directrice et des objectifs à atteindre. Elle devra être claire, nette et précise afin de faciliter le développement de votre entreprise au cours des années. Vous dresserez toutes les informations financières nécessaires liées à la création de votre centre. Vous améliorerez votre efficacité avec ce plan qu’il soit physique ou en ligne.

Financer le projet

D’autres investisseurs peuvent effectuer un placement dans votre projet comme des outils ou une main d’oeuvre. Les professionnels s’intéressent toujours aux idées rentables offrant de la qualité de service et des statuts privilégiés. Votre rôle est alors de les rassurer grâce au business plan et autre dossier encourageant le financement. Vous ferez une demande aux potentiels investisseurs pour soutenir le business modèle de votre projet. En effectuant vous-même cette opération, vous augmentez vos chances de les convaincre. Les financements peuvent être remboursables ou non selon les statuts des clauses. Vous avez une obligation de transparence sur l’utilisation des fonds pour le développement et la gestion de l’organisme de formation.

Enregistrement de votre entreprise

L’enregistrement concerne les démarches à suivre pour obtenir le statut juridique et l’autorisation d’exercer. Votre activité deviendra légale aux yeux des autorités et des autres organismes. L’obtention d’un statut juridique augmentera votre crédibilité à votre public et des entreprises cibles qui suivront vos formations. Vous pourrez opter pour le statut de société individuelle, de société anonyme SA, SARL ou SAS. Le statut fiscal permet d’obtenir un numéro SIREN. Cette étape est importante pour affirmer votre domaine de compétences.

Être un formateur officiel

Pour pouvoir exercer, vous devrez fournir des documents et une déclaration auprès de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) de votre région. Vous communiquerez cette déclaration dès la première formation ou dans les trois mois suivants celle-ci.

Vous délivrerez en lettre recommandée les pièces suivantes à la DIRECCTE :

  • Un bulletin de déclaration d’activité de prestataire de prestation.
  • Un justificatif d’attribution de numéro de SIREN. Cela est nécessaire pour un autoentrepreneur ou une entreprise.
  • Un bulletin n° 3 de votre casier judiciaire de moins de 3 mois.
  • Une liste de vos formateurs avec leurs curriculums vitae. Cela concerne vos employés et vos sous-traitants.
  • Un premier contrat de formation.
  • Une copie de votre programme de formation.

Établir un siège pour le centre de formation

Un siège est nécessaire pour vous servir de base d’opérations. Cela est valable même si votre centre de formation professionnelle est en ligne. Vous pouvez bâtir vous-même vos locaux avec vos moyens. Il est possible d’opter pour un bâtiment fonctionnel et établi correspondant à votre plan de développement et votre financement. Vous choisirez selon vos besoins et vos objectifs. Vous pourrez également envisager un système de partenariat avec un établissement existant pour faciliter la gestion de vos activités et la démarche de démarrage.

Acquérir la logistique

Les matériels influent sur la qualité de service de votre formation professionnelle. Les tables, les chaises, la sonorisation, et autres représentent les équipements de bases pour le bon développement de votre organisme. Votre programme de formation, le nombre d’élèves définiront la logistique requise. Si vous optez pour une formation en ligne ou à distance, vous devez vous munir de divers logiciels et outils de gestion en ligne.

Aménagement des locaux

L’environnement des apprenants contribue à l’ambiance de votre centre. Par exemple, vous disposerez les équipements de manière à rester dans le thème de vos formations professionnelles. L’ajout de décorations intérieures contribue à l’amélioration de votre image. L’aménagement servira à optimiser l’usage de la lumière naturelle. Vos pièces doivent être suffisamment éclairées et aérées. Vous pourrez exploiter les couleurs pour la lumière, et les ouvertures pour l’aération.

Sélectionner les programmes de formations

Il existe différents types de programmes de formations. Les formations éligibles au Compte Personnel de Formation (ou CPF) proposent des attestations ou des diplômes à la fin du cursus. Elles attirent le public grâce à ces certifications. L’État a mis en place le CPF pour financer les particuliers voulant suivre une formation continue.

Dans la sélection du programme, vous établirez :

  • Les objectifs de votre offre de formation
  • La clientèle cible
  • La durée de la formation
  • Les prérequis pour votre programme
  • Les moyens pédagogiques et techniques nécessaires
  • Le contenu détaillé du programme
  • Un suivi et une évaluation du programme

Réaliser une veille concurrentielle

La veille concurrentielle permet de déceler vos atouts et vos lacunes. Vous aurez la possibilité de vous renforcer grâce à cela. Vous observerez les nouvelles entreprises entrant dans le secteur. Les associations, les syndicats, les particuliers, les entreprises peuvent créer un centre de formation professionnelle.

Analyse du marché

L’analyse du marché constitue une part importante dans la création de votre centre de formation. Vous étudierez les types d’organismes formateurs existants, les types d’investisseurs, les formations rentables ou encore les conditions pour devenir formateur. Vous convertirez les données récoltées en informations exploitables.

Conclusion

Le marché des centres de formations professionnelles représente une niche rentable pour les entrepreneurs. Il reste actuellement concentré : 5 % des centres constituent 70 % des chiffres d’affaires du secteur. Chaque organisme (public, privé ou semi-privé) domine un sous-segment du marché. En moyenne, un centre de formation peut effectuer 216 000 € par an. La liste des étapes reste non exhaustive. Mais elle constitue un bon début pour se lancer dans cette industrie.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.