Formation pro

Quelle formation suivre pour devenir toiletteur canin ?

Le 5 mars 2021 — 9 minutes de lecture
Toiletteur canin

Le métier de toiletteur canin est une profession multidisciplinaire pour une entreprise. Il requiert des connaissances, des techniques et des qualités donc des cours d’apprentissage dans une école ou centre animalier. Les offres de formations permettent aux personnes intéressées d’intégrer le secteur. Un adulte apte à travailler peut travailler comme toiletteur canin. Nul besoin d’un diplôme pour suivre les formations. En cas de validation des enseignements, la personne obtient un brevet ou une certification pour exercer légalement. La condition indispensable reste la passion pour les animaux, et l’absence d’allergie aux poils.

Le métier de toiletteur canin connait une évolution depuis 10 ans. Le nombre de chiens en France est d’environ 6,5 millions. Le nombre de salons augmente pour fournir leurs services. Ce dynamisme demande la présence d’employés qualifiés.

Le métier de toiletteur canin

La toilette des animaux est un métier à part dans une entreprise ou compagnie. De nos jours, les propriétaires de chiens optent pour un salon de toilettage pour le soin de leurs protégés. Les professionnels du secteur se nomment toiletteurs canins, ou techniciens de l’entretien canin.

Le métier exige des connaissances et des compétences spécifiques. Vous devrez avoir de bonnes bases en gestion et en commerce. Les connaissances liées au chien sont tout aussi importantes. Cela concerne la biologie animale et la cynotechnie.

Le savoir lié à l’élevage, à la formation et à l’éducation du chien constitue la cynotechnie. Le métier de toiletteur canin est pluridisciplinaire. Pour devenir un professionnel, vous devrez posséder un profil adéquat. Les connaissances peuvent s’obtenir grâce aux différentes formations disponibles.

Le rôle d’un toiletteur canin

Le toiletteur canin devra assurer l’hygiène et de l’apparence des animaux de compagnies. Chaque propriétaire possède sa propre notion de beauté. Votre rôle est de les satisfaire.

  • L’apparence du chien:

Votre responsabilité principale concernera la beauté du chien. Un propriétaire peut vous amener son chien juste pour le plaisir, ou en raison d’un évènement. Le monde canin organise en effet divers concours pour élire un lauréat selon des critères. Cela peut être la beauté, le dressage, ou autres. Des règles d’esthétiques strictes s’appliquent dans ce cas précis.

Vous aurez à préparer l’animal pour son maitre. Vous tondrez le chien et effectuerez une coupe. Le type de taillage dépendra de la variété de l’animal. Votre objectif est de le mettre en valeur. Vous le laverez puis le sècherez. Une fois sec, vous le peignerez et le brosserez. Vous resterez ferme tout en étant tendre durant toute l’opération.

Vous manipulerez des tondeuses et des ciseaux. Il est important de rester attentif. Le chien peut bouger. L’application des produits comme les shampoings, les anti-puces et les parasitaires devront respecter les allergies du chien.

  • L’hygiène :

L’apparence sera inutile sans une bonne hygiène. Vous vous chargerez également de cet aspect. Cela concerne les crasses et les êtres nuisibles à la santé de l’animal. Vous aurez à enlever les poils trop longs. Le nettoyage des oreilles, de la bouche et de tout le corps sera dans vos responsabilités.

Cette fonction servira à prévenir toute anomalie sur l’animal. Pouvoir endosser ce rôle nécessite des connaissances. Toutefois, vous vous limiterez à la prévention. Seul un vétérinaire disposera des droits de soigner une maladie ou une blessure.

  • Le salon de toilettage:

Votre lieu d’activité figure parmi vos responsabilités. Vous devrez vérifier périodiquement vos instruments de travail. Cela concerne les brosses, les sèche-cheveux, les paires de ciseaux, et les tondeuses. Vous effectuerez aussi l’inventaire des produits et des matériels de la boutique.

Comme vous exercez dans un salon, la gestion de la clientèle peut vous revenir. Vous vous chargerez des ventes des articles, ou de conseiller les propriétaires des chiens. Vous vous assurerez de la bonne marche de la boutique.

Le profil requis

Le métier de toiletteur canin requiert des qualités spécifiques. Il s’agit de s’occuper de chiens. Vous devrez être cynophile. Cela vous permettra de réaliser votre travail avec passion. Les animaux de compagnies réagiront plus facilement en votre présence. Vous travaillerez ainsi tranquillement.

  • La patience :

La patience est un élément clé. Vous manipulerez les chiens avec douceur et calme. L’animal doit se sentir à l’aise entre vos mains. Votre maitrise de soi influera son humeur. Un tempérament flegmatique le rendra plus docile. Cela servira mieux avec un chien agité. Le but est d’éviter tout tiraillement des poils durant le toilettage. Cet instant doit être un moment de plaisir pour le canidé.

  • Le physique :

Une personne en bonne forme physique répondra aisément aux besoins de la profession. Pendant le toilettage, vous resterez debout durant toute l’opération. Les chiens peuvent se débattre. Vous aurez à les maitriser pour pouvoir continuer votre mission. Cela semblera facile avec les petites races. Avec les grands canidés, vous affronterez une tout autre situation. Certains chiens peuvent atteindre les 50 kg et même plus.

  • La connaissance des races :

Il existe environ 340 races de chiens répertoriées à travers le monde. Une centaine de races reste en attente d’intégration dans le catalogue. Cela représente le défi de devenir un bon toiletteur canin. Une bonne base dans ce domaine suffira. Le plus important reste de connaitre celle de votre clientèle à quatre pattes.

Les soins prodigués varieront selon le type de chien. Chaque animal présente une anatomie, une morphologie, un trait de caractère et un langage canin différent. Vos connaissances vous permettront d’adapter votre attitude dans votre toilettage.

  • L’habileté :

Votre rôle consiste à prendre soin des animaux de compagnies. Vos matériels se composent d’objets coupants ou contondants. Par exemple, vous manipulerez une paire de ciseaux lors d’une coupe. Vous laverez le chien dans une douche prévue à cet effet. Le métier exige la maitrise de ces instruments pour prévenir tout accident.

  • Le sens commercial :

Le contact avec la clientèle sera omniprésent. Votre rôle dépassera le toilettage et le soin des animaux. Les propriétaires sont vos véritables clients. Votre sens relationnel deviendra votre atout pour fidéliser vos clients. La fibre commerciale permettra d’effectuer des ventes supplémentaires sur les articles de votre boutique.

La créativité figure parmi les qualités requises. Vous devez être apte à proposer de nouveaux services susceptibles de plaire à vos clients. Cela peut être une coupe à la mode ou originale ou un service de garderie. Le plus important reste d’anticiper les besoins de votre clientèle.

Comment devenir toiletteur canin ?

Toute personne apte à travailler peut devenir toiletteur canin. Vous pouvez exercer ce métier malgré l’absence de diplôme. L’enregistrement auprès du Répertoire des métiers reste nécessaire. Le suivi d’une formation professionnelle reste conseillé.

Des écoles et des établissements proposent une formation pratique et théorique sur le métier. Le parcours vous permettra d’obtenir un niveau CAP au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Les formations existantes

Pour devenir un toiletteur canin professionnel, vous avez le choix entre deux parcours.

  • Obtenir un Brevet National de Toiletteur Canin (BNTC) :

L’obtention de ce brevet dure 2 ans. Cette formation s’adresse au jeune de 16 ans à 25 ans. Le niveau minimum requis est d’avoir fini la classe de 3e. Vous pouvez effectuer votre étude en alternance ou en contrat de qualification. Cette convention dure aussi 2 ans. Les huit centres de formation habilités sur le territoire français dépendent de l’Union Nationale des Centres de Formation de Toilettage.

  • Le certificat de Toiletteur canin et félin (CTM) :

L’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA) administre cette certification. Une formation ou une expérience professionnelle permet de passer des examens continus. Après la validation des tests, vous obtenez le certificat.

Les formations à distance permettent de résoudre la gestion de temps et de déplacements des apprenants. Vous bénéficierez d’un suivi personnalisé. Les formateurs proposent différents outils pour vous accompagner. Les tutoriels en vidéos, les supports de cours numériques, l’espace-élève sur un site web, et d’autres méthodes serviront à vous former.

Les débouchés du toiletteur canin

Le métier de toiletteur canin permet de percevoir environ 1200 € à vos débuts. Avec le temps et l’expérience, vous pouvez espérer un chiffre entre 1500 € et 1700 € par mois. Ces salaires restent à titre informatif. Selon votre région d’exercice, ils peuvent descendre ou augmenter. L’absence de nombre de clients suffisant explique la nécessité d’une activité supplémentaire.

Le toiletteur canin peut exercer dans différents milieux. Vous pouvez proposer vos services dans une clinique animale, un cabinet vétérinaire, un salon de toilettage, ou visiter le domicile des clients. Vous noterez la nécessité d’une relation avec un médecin vétérinaire. Cela vous permettra de gérer les cas d’urgence ou de vous fournir en produits de soins.

Créer votre propre salon de toilettage

Les possibilités dans le métier de toiletteur canin restent limitées. Pour les esprits entreprenants, vous pouvez envisager la création de votre propre salon de toilettage. Cela nécessitera non seulement les 1200 heures de formations en toilettage, mais aussi des connaissances en entrepreneuriat. Vous devrez apprendre la situation de l’offre et de la demande.

Le secteur reste très concurrentiel. Les 4500 professionnels suffisent à répondre au besoin du marché actuel. Vous dresserez un budget prévisionnel pour votre activité. Une veille concurrentielle sera nécessaire pour évaluer le marché. Le calcul des tarifs pour chaque service servira à dégager vos charges et bénéfices. La gestion des fournisseurs, du local et de l’aménagement fera partie de vos responsabilités.

Cette solution nécessite un moyen financier et une préparation conséquente.

Conclusion

Le toiletteur canin est un métier accessible à tout adulte pouvant travailler. Vous pouvez effectuer une reconversion professionnelle si cela vous intéresse. La présence des formations permet d’acquérir l’aisance avec les animaux et de connaitre les besoins des propriétaires. Une fois la certification obtenue, vous pouvez entamer votre nouvelle aventure.

 

 

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.