Métiers

Graphiste : salaire, missions et compétences

Le 3 juin 2021 — 7 minutes de lecture
Graphiste

Le métier de graphiste ou infographiste est un métier d’art et de design qui requiert du talent et de la créativité, en plus du savoir-faire. Il s’agit d’un métier en plein développement qui commence à prendre sa place dans le marché du travail. Si le métier du graphisme vous intéresse, découvrez son salaire, ses missions et ses compétences requises dans cet article.

Le graphiste et l’infographiste sont des experts de la création artistique qui conçoivent des supports visuels de communication, digitaux ou sur papier. Il a pour mission fondamentale de donner vie à des idées de publicités, de presses, de designs, de sites web, d’affiches ou de logos, grâce à des images. Les métiers de graphiste sont des métiers très exigeants, surtout en matière de créativité et de talent. Le salaire qu’il empoche correspond-il à ses missions et à ses compétences ? La réponse dans cet article.

Quel est le salaire du graphiste ?

Le salaire est sujet assez délicat dans le marché de l’emploi. Il s’agit d’un facteur crucial de décision qui permet de définir si le poste vaut vraiment la peine. Pour le métier de graphiste, la détermination du salaire dépend de plusieurs critères. Parmi eux, il y a : le statut, le niveau des diplômes, l’expérience et les compétences.

Le salaire du graphiste en CDI

Le métier de graphiste peut être exercé dans deux types de structures :

  • Soit en entreprise, en agence de communication, en agence de publicité, en maison d’édition ou en entreprise de création graphique, et le graphiste bénéficie du statut de salarié ;
  • Soit en Freelance, et le graphiste obtient le statut d’indépendant.

Quand le graphiste occupe un poste au sein d’une entreprise, son salaire moyen dépend du niveau de formation. Ainsi, quand il a diplôme de niveau CAP ou BEP, il peut toucher une somme de 1 521 € brut par mois. Ensuite, si le graphiste est titulaire d’un bac pro, d’un bac techno ou d’un bac+2, son salaire mensuel environne les 2 050 € brut. Pour ce qui est des graphistes qui détiennent un diplôme de niveau licence ou de master (bac+3, bac+4 et bac+5), leurs salaires atteignent les 2 500 € brut par mois. C’est le niveau maximum de diplôme qui existe dans la formation de graphiste.

Le montant de ces salaires moyens dépend également de la taille de l’entreprise. La différence des revenus mensuels peut être grande, selon qu’il travaille au sein d’une grande entreprise célèbre ou d’une petite agence de communication en plein développement. Dans ce cas, la région d’exercice du graphiste pourrait être décisive. Le montant de la rémunération peut varier d’une région à une autre : de Paris, du Nord ou de Rhône-Alpes. Les salaires de la ville de Paris sont généralement plus élevés que dans les autres départements.

Le salaire du graphiste en Freelance

Quand le graphiste propose ses services dans les offres d’emploi du Freelance, il y a différents facteurs qui jouent. Comme le poste est dans le libéral, le montant de sa rémunération varie en fonction de la quantité de travail et de ses compétences artistiques. Plus le graphiste travaille, plus son montant mensuel sera conséquent. Toutefois, la quantité de ses offres de prestation dépend également de son renommée au niveau de ses clients. Quand sa création graphique et artistique séduit de nombreuses personnes, les entreprises seront beaucoup plus séduites par son service. Le graphiste gagne en notoriété et aura ainsi plus de propositions. Par ailleurs, il aura l’occasion de faire monter ses tarifs, ce qui signifie plus d’argent pour ses fins du mois. Toutefois, une estimation a été publiée. Selon les études menées par KobOne en 2017, le salaire du graphiste indépendant environne les 1 500 € par mois. Cette somme a, cependant, tendance à augmenter avec l’actuelle évolution du secteur.

L’évolution du salaire des graphistes

En début de carrière, le graphiste professionnel (avec un diplôme de bac+2) peut percevoir une somme entre 1 800 et 2 300 euros bruts par mois. Une fois qu’il a gagné en expérience, telle que 10 ans d’ancienneté dans le domaine, il peut espérer un salaire brut mensuel de 2 700 €. Cette barre de la moyenne peut même facilement atteindre les 3 500 euros, si le graphiste a eu une carrière épanouie.

Quelles sont les missions du graphiste ?

La fiche métier du graphiste admet trois grandes catégorisations. Elles permettent de distinguer :

  • L’infographiste ou graphiste print : expert dans les impressions en 2D (deux dimensions) sur papier ou sur le numérique et dans les créations en 3D. Dans le premier cas, il réalise des chartes graphiques, des illustrations ou des dessins. Dans le second cas, il crée des jeux vidéo ou des films d’animation.
  • Le web designer : expert dans les réalisations pour supports numériques et sites web.

Toutefois, quelle que soit la spécialisation du graphiste, les missions principales restent les mêmes :

  • Identifier et analyser la demande du client;
  • Conseiller le client sur les formes, les couleurs, la numérotation ou la typographie ;
  • Concrétiser le projet: montage des textes ou des visuels ;

D’une manière générale, le graphiste est tenu d’exécuter toutes les fonctions qu’on lui a attribuées. Dans l’accomplissement de son rôle, il se devrait être sérieux et rigoureux afin d’assurer le bon déroulement de son travail.

Quelles sont les compétences requises pour exercer le métier de graphiste ?

Le métier de graphiste est un emploi qui requiert de la technique, du talent, de la curiosité et de la créativité. Également appelé chargé de communication visuelle, le poste de graphiste réclame également la maîtrise des outils informatiques de programmation, tels que Photoshop, Illustrator, XML, Director, Flash, HTML, Java ou encore Acrobat. Mais, le premier outil de base à absolution maîtriser est le logiciel spécialisé PAO : Publication Assistée par Ordinateur. C’est l’équipement principal d’exercice pour le métier de graphiste. Savoir dessiner serait un atout plus que parfait.

Par ailleurs, pour percer dans le secteur, la réalisation d’une formation professionnelle serait idéalement utile. Il en existe différents niveaux d’études, à savoir :

  • Le bac+2 : BTS Design graphique;
  • Le bac+3 : Diplôme National des Métiers d’Art et du Design (DN MADE), Diplôme National d’Art (DNA), Infographiste Jeux vidéo, etc.
  • Le bac+4 : Dessinateur-concepteur, option Edition multimédia ou Jeux vidéo, DSAA mention graphisme;
  • Le bac+5 : Diplôme national supérieur des arts décoratifs (ENSAD), Directeur artistique en communication visuelle et multimédia.

Quand un graphiste est diplômé, il aura plus de chances d’obtenir un emploi. La carrière d’un salarié graphiste atteindra son summum quand il devient un lead graphiste. Pour atteindre ce but ultime, il suffit d’obtenir un diplôme de master ou de nombreuses promotions dans une entreprise.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.