Métiers

Le salaire et les facteurs qui influent sur la rémunération d’un orthophoniste

Le 12 juillet 2021 — 8 minutes de lecture
Salaire orthophoniste

Environ 40 % des enfants souffrent de différents troubles d’apprentissage. Ils présentent des problèmes à lire ou à s’exprimer. Les conséquences d’un accident ou d’une maladie peuvent provoquer les mêmes symptômes chez un adulte. La présence d’un orthophoniste permet d’aider ces personnes. Le métier et les compétences d’un orthophoniste sont aujourd’hui très recherchés et il est plus ou moins aisé de trouver des offres d’emploi, notamment sur le web.

Actuellement, seulement 1 % des sortants des écoles sont dans le chômage. Que vous soyez un fonctionnaire hospitalier public, un salarié dans le privé ou un travailleur libéral, la profession d’orthophoniste permet de vivre décemment. Sachez toutefois qu’il existe plusieurs facteurs qui peuvent influer sur vos revenus et vos salaires.

Le métier d’orthophoniste avec ses patients

L’orthophoniste intervient auprès des enfants et des adultes. Il prend en charge la rééducation des différents troubles de ses patients que cela soit sur la santé physique ou mentale. Cela concerne le trouble de la concentration, de la lecture, de l’écriture, de l’expression, de la parole ou même de la déglutition. Sa formation et son emploi lui permettent également d’aider les personnes ayant des difficultés à calculer.

En étant orthophoniste, votre domaine d’études reste large. Votre métier s’intéresse aux déficiences neurologiques jusqu’aux maladies génétiques. Votre rôle concernera la rééducation des patients et non de les guérir. Chaque trouble possède ses causes. Par exemple, en suçant son pouce, un enfant peut entrainer le déplacement de sa dentition et causer un trouble de déglutition. Une maladie au niveau de la gorge peut provoquer des défaillances des fonctions vocales.

Le traitement des malades se fait au cas par cas. Les méthodes varient selon le type de déficiences ou de troubles. Chez les enfants, vous pourrez prévenir les difficultés de communication orale et écrite. Une évaluation de la situation permet de trouver les exercices ou les jeux adaptés au traitement.

Pour chaque étude de cas, vous devrez évaluer l’aspect psychologique, social, économique et culturel de vos patients. Cela vous permet de diagnostiquer les signes d’un trouble ou d’une maladie. Un bilan tardif risque de compliquer le traitement. Une consultation anticipée devient donc recommandée.

Vos principaux clients restent les enfants d’âges scolaires. Cette population fait partie des victimes des difficultés de communication. Un enfant normal apprend les mots à ses deux ans. À six ans, il est capable de s’exprimer fluidement avec des mots simples et compréhensibles.

Vous intervenez dans le domaine paramédical. Votre statut de professionnel de la santé nécessite une prescription avant de pouvoir agir sur les patients et vous amener à travailler avec d’autres corps de métier. Vous collaborerez avec d’autres experts d’un cabinet privé ou du secteur public. En travaillant dans un hôpital ou tout autre établissement, vous côtoierez des infirmiers, des orthoptistes, des médecins ou des éducateurs spécialisés.

La profession a des offres de recrutement dans le secteur public et privé avec différents salaires. Vous travaillerez au sein d’établissement médical, de crèches, de garderies ou encore dans un centre médico-psychologique. 80 % des professionnels travaillent à titre libéral. Le reste sont des salariés ou possèdent les deux statuts dans ces métiers.

L’exercice de ce métier nécessite des connaissances médicales à jour. Vous devrez étudier les nouvelles approches et les savoirs dans votre domaine d’activité. La prise en charge des patients nécessite une capacité d’écoute et d’observation. Votre sens relationnel et votre patience vous aideront dans votre travail.

Le salaire d’un orthophoniste

Votre revenu ou rémunération varie selon votre cadre, fonction et statut de travailleur en orthophonie. Dans le secteur public, vous exercerez au sein des établissements médicaux. Votre expertise est indispensable dans l’équipe de rééducation des patients. Vous serez un fonctionnaire de catégorie ou classe A. La grille des salaires se divise en deux grades.

Les primes et les indemnités contribuent à améliorer votre rémunération. Cela s’applique également avec votre expérience et votre réputation dans le milieu. Le travail d’orthophoniste suit les règles de la Fédération Nationale des Orthophonistes. Cette règlementation présente des normes à suivre sur l’application des tarifs pour les travailleurs libéraux.

Dans le secteur public

Travailler comme fonctionnaire public hospitalier vous place au sein du personnel de rééducation. Vos revenus dépendront de votre ancienneté et de votre expérience. La nouvelle grille des salaires établie en 2017 propose deux grades pour les employés.

Le grade supérieur possède dix échelons. Le grade normal affiche onze échelons. Le passage d’un échelon à un autre dépendra des promotions au cours de votre carrière. Vous percevrez environ 1 800 euros bruts par mois à vos débuts. Ce salaire peut atteindre les 2 900 euros bruts aux échelons supérieurs. La durée de passage d’un rang à un autre varie de deux à quatre ans d’exercice. Ces revenus sont hors primes et indemnités.

En tant que fonctionnaire, vous percevrez différentes primes et indemnités. La valeur d’une prime mensuelle s’évalue à une moyenne de 7,5 % de votre salaire. Vous pouvez également obtenir la prime d’encadrement. Un bonus de bonification indiciaire avec une majoration de treize points sur la grille salariale contribue à la revalorisation de vos revenus. Au huitième échelon, vous pourrez prétendre au bénéfice du douzième mois.

Dans le secteur privé

Des conventions collectives régissent la grille salariale des employés selon votre secteur d’activité. Sur le territoire français, cela concerne :

  • Le domaine des établissements et des services pour les personnes inadaptées et handicapées.
  • Les établissements privés d’hospitalisations, de soins, de cure et de garde à but non lucratif.

Ces chartes permettent d’éviter la pratique des prix frauduleuse et de veiller à l’intérêt des différentes entités.

L’orthophoniste libéral

Huit sur dix des orthophonistes choisissent de travailler en libéral. Parmi eux, certains travaillent à la fois en tant que libéral et salarié en même temps. Ils s’associent et créent un cabinet de consultation privé. Ils se rendent également aux domiciles des patients dans le cadre de leurs activités.

Vos revenus dépendront de votre lieu d’exercice (métropole ou petite ville), de votre spécialisation et de votre expérience. Le choix de spécialisation est possible grâce aux études universitaires. Vous pouvez vous orienter vers :

  • L’audiophonologie et l’otologie de l’enfant.
  • La réhabilitation neuropsychologique.
  • Le traitement des surdités.
  • L’éducation de la voix en cas de laryngectomie.

Vous gagnerez en moyenne 2 300 euros bruts par mois. Vos horaires et le nombre de clients contribueront à la variation de vos revenus. Il est possible de percevoir un revenu mensuel d’environ 3 000 euros. Une convention nationale définit les conditions d’exercices du métier.

La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) et l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie régissent les tarifications des interventions dans le secteur. La FNO affiche une grille salariale avec des catégories AMO pour chaque consultation. Les catégories varient de 5 à 40. Un degré d’AMO élevé signifie une visite médicale plus rémunérée.

Par exemple, un bilan des troubles neurologiques possède un AMO de 40. Cette consultation coutera 100 euros au patient. Une rééducation des troubles de l’articulation affiche un AMO de 8. Par séance, vous percevrez 20 euros. Votre revenu dépendra aussi de la nature de vos interventions.

En tant que travailleur libéral, vous vous soumettez à des charges sociales. Durant les deux premières années de votre activité, vous paierez un forfait fixe. Cela changera à partir de votre troisième année d’exercice. Les autorités réévalueront votre charge en fonction de vos revenus. Cette dernière assure une protection sociale complète. Elle couvrira les frais médicaux (maladie, maternité), les allocations familiales, le décès ou les contributions pour la formation.

Avec un diplôme de baccalauréat, vous pouvez concourir aux examens officiels pour intégrer une école d’orthophonie. La durée de vos études s’étendra sur cinq ans après la validation du concours.

Conclusion

Le métier d’orthophoniste est un secteur porteur. Actuellement, seulement 1 % des sortants des écoles sont dans le chômage. 99 % des étudiants obtiennent un poste ou travaillent à leur compte après l’université. Encore méconnu, le métier d’orthophoniste offre un salaire intéressant. Que vous soyez un fonctionnaire hospitalier public, un salarié dans le privé ou un travailleur libéral, la profession permet de vivre décemment. La seule condition reste de bien prendre conscience des différents facteurs influant sur vos revenus.

Pascal

Pascal est un conseiller en création d’entreprise. Il accompagne les entrepreneurs dans l’optique de garantir la viabilité de leur projet et le bon développement de leur structure professionnelle. Il analyse la faisabilité de chaque projet de création d’entreprise, aide l’entrepreneur dans le choix du statut juridique et dans celui des partenaires financiers.