Métiers

Architecte : salaire, diplôme et compétences requises

Le 12 avril 2021 — 8 minutes de lecture
Architecte

Le métier d’architecte en entreprise est-il pour vous ? Si vous n’avez pas de bac, de diplôme et de compétences qui conviennent dans ce domaine. Il faut peut-être que vous songiez dès maintenant à démarrer une formation d’architecte avant de chercher des offres d’emploi. Cet article va vous expliquer tout ce que vous devez connaître à propos du métier, de l’emploi, du diplôme, des compétences requises et du salaire moyen à Paris comme en France.

La fonction d’architecte

La fonction d’Architecte est de concevoir et d’assurer le suivi de projets de construction d’intérieur comme d’extérieur, de restauration et de rénovation en tenant compte des contraintes techniques et financières. Mais avant la mise en œuvre par l’entreprise, il réalise une étude de faisabilité du projet et sur les offres de réalisation éventuels selon : une étude du terrain, la définition de l’étendue de la structure et du devis.

Puis l’architecte fait une conception sur ordinateur les plans d’esquisse du bâtiment à construire : maison, bâtiment public, commercial ou industriel, lotissement… Après que le maître d’ouvrage lui donne son accord sur la conception et les esquisses. Il précise les matériaux requis, les couleurs choisies, les surfaces à bâtir, l’estimation du coût global des travaux et les délais de construction. Pour que le client (maître d’ouvrage) obtienne un permis de construire, l’architecte lui fournit un dossier avec les caractéristiques générales du bâtiment.

Quand les plans d’exécution sont précis, l’architecte fait appel à des entreprises du bâtiment et examine les différentes propositions que celles-ci lui avancent. Il compare les prix et fait son choix sur celle qui convient aux plans et le budget. L’architecte remet à l’entrepreneur en charge du projet un document contenant le plan de l’avant-projet, les caractéristiques des matériaux choisis et les prestations de chaque participant (maçons, électriciens, menuisiers, etc.). Et enfin, les travaux peuvent déjà commencer et c’est l’architecte qui va assurer la direction technique, qui coordonne les travaux jusqu’à la réception de l’ouvrage. Pour de telles fonctions, il faut être une personne ayant suivi une formation complète dans le secteur de bâtiment.

Formation pour devenir architecte

A Paris, pour devenir architecte ou faire cet emploi, il est nécessaire d’avoir un diplôme du bac puis de Master en architecture pour être inscrit à l’Ordre des Architectes et des Ingénieurs-conseils. En plus, il faut 2 années de pratique professionnelle. Pour les administrations de l’Etat, après, il faut réussir le concours de recrutement pour effectuer les 2 années de stage administratif. Et en fin de stage, il faut passer un examen de nomination définitive. La formation d’architecte est ouverte à tous les profils et pas seulement aux matheux. Et désormais, les femmes représentent plus du quart des effectifs de la profession. Le métier d’architecte est un métier créatif autant que technique. Les études demandent beaucoup de connaissances en dessin et histoire de l’art plus qu’en sciences et techniques. Et les instituts supérieurs d’architecture basent leurs cours sur des situations concrètes, le côté esthétique.

Il faut connaître que chaque école cultive sa spécialité et propose des projets différents. Généralement, les écoles ou les universités possèdent un site, et vous pouvez y voir toutes les informations récentes sur les programmes d’études. Consultez ces sites et comparer les programmes avant de vous décider à se lancer dans votre projet d’études. Les procédures d’admission varient d’un pays à l’autre et d’un type d’institution à l’autre, vous devez donc vérifier celles qui vous conviennent. Si vous souhaitez savoir si le diplôme de l’école est bien reconnu, vérifiez auprès du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Après ses études, l’architecte est obligé de se former de façon continue, afin de préserver et élargir durablement ses compétences.

Qualités requises à un architecte

Un architecte doit être imaginatif, capable d’analyser et doté d’un esprit de synthèse. Il doit apporter beaucoup de soin à son travail. La maîtrise des formules mathématiques et géométriques et se représenter les espaces en trois dimensions sont des éléments essentiels pour un bon architecte. L’écoute est une qualité primordiale, car chaque chantier étant unique, alors il doit savoir écouter son client (maitre d’ouvrage) pour bien cerner ses besoins, ses attentes, et sa personnalité. Ainsi, l’architecte sera en mesure de les retranscrire dans son projet. Et il se porte garant de la qualité professionnelle de son produit de planification.

Un architecte est avant tout un artiste. Il doit savoir jouer avec les volumes, mêlant les couleurs, la lumière, les styles de mobilier et d’équipements divers. Il doit doter d’une créativité, d’ingéniosité. Ainsi, il pourra apporter des solutions astucieuses et audacieuses aux difficultés que révèle chaque chantier. Il est aussi tenu à une certaine rigueur puisqu’il doit répondre à la fois aux besoins de son client ainsi qu’aux contraintes techniques et normes existantes. Il doit être doté de la capacité à collaborer de manière multidisciplinaire parce qu’il entre en contact avec beaucoup de corps de métiers. Il est fondamental et exigé d’avoir une très bonne connaissance des matériaux et du bâtiment, des structures et des éléments statiques.

Les marchés du métier

Le diplôme d’Etat d’architecte permet d’exercer dans de différentes activités liées à l’architecture et à la ville. L’architecte peut aussi avoir un statut libéral, associé, salarié, fonctionnaire. La majorité des architectes exercent en secteur libéral. Plus de 70 % des architectes exercent en libéral. Nombreux d’entre eux s’associent au sein de sociétés d’architecture.

D’autres architectes sont salariés auprès d’un bureau. Quelques-uns travaillent auprès de la fonction publique de l’Etat. Pour certains, ils se sont spécialisés dans la conservation et la restauration du patrimoine, l’aménagement du territoire ou la scénographie. Nombreux architectes choisissent d’enseigner, experts pour des bureaux d’études… Le métier d’architecte s’est beaucoup évolué et ses activités se sont diversifiées : l’urbanisme, le paysagisme, l’enseignement, le design, le conseil, la conservation des monuments historiques, l’expertise auprès des tribunaux…

Les salaires d’un architecte

Le salaire d’un architecte est en fonction de l’étendue de ses compétences fonctionnelles et techniques, mais aussi ses expériences. Le secteur d’activité et la rareté du profil dans ce domaine seront aussi déterminants. En général, la rémunération ou les salaires commenceront autour de 75, 000 € et peuvent s’élever jusqu’à 120, 000 € de salaire fixe annuel. Une partie variable entre 5 et 10 % de la rémunération fixe annuelle est communément admise.

Architecte dans la fonction publique

Dans la fonction publique, les architectes peuvent occuper un poste dans les services de l’Etat ou en communale. Il existe 3 catégories d’architecte qui exerce dans ce secteur :

Architecte-urbaniste classique : en début de carrière celui-ci gagne environ 1 795 euros et en fin de carrière il gagne environ 3 460 euros bruts.

Architecte et urbaniste en chef : Il touche un salaire brut d’environ 2 919 euros dès son début de carrière et pourra toucher environ 5 244 euros bruts.

Architecte et urbaniste général : un poste le plus haut dans le domaine de la fonction publique, une rémunération environ 3 866 euros et peut s’élever à 5 970 euros à l’échelon ultime.

Architecte dans le secteur privé

Les salaires des architectes dans le secteur privé sont particulièrement plus élevés qu’un architecte qui exerce dans la fonction publique. Cependant, pour espérer une rémunération pus onéreuse, il faut avoir des meilleures conditions salariales.

Le salaire plus bas d’un architecte dans le secteur privé est en moyenne 2 908 euros les primes et autres indemnités incluses.

Les architectes avec de l’expérience bénéficient environ de 3 475 euros bruts par mois. S’il a des responsabilités importantes, il peut espérer une rémunération de 4 587 euros bruts mensuels.

Un architecte en fin de carrière ou avec une responsabilité en grand cabinet, touche en moyenne 5 899 euros bruts mensuels.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.