Métiers

Comment est déterminé le salaire d’une femme de ménage ?

Le 27 avril 2021 — 7 minutes de lecture
Femme de ménage salaire

Si vous voulez savoir le salaire d’une femme de ménage, vous devez préalablement connaître les facteurs décisifs dans le calcul de sa rémunération. Heureusement, cet article est là pour tout vous expliquer.

La femme de ménage est la professionnelle du nettoyage et de l’entretien d’une maison, d’une résidence ou d’un espace de travail professionnel. En tant que première responsable de la propreté et de l’hygiène d’un lieu, la femme de ménage prend en main les différentes tâches ménagères, en contrepartie d’une rémunération. Le calcul de ce salaire se base sur trois critères fondamentaux : le contrat de service, la valeur du salaire minimum et le cumul du tarif horaire. Si vous voulez en savoir plus, cet article est fait pour vous.

Le contrat de service

Tous les rapports économiques ou commerciaux de deux ou plusieurs personnes doivent toujours être régis par un contrat. Cet écrit, enregistrant l’accord, doit définir les conditions d’application, les moyens utilisés pour leur accomplissement et les obligations de chaque partie. Il en va de même dans le domaine du travail : le travailleur a l’obligation de fournir un service pour le compte d’un employeur, qui se doit de payer la contrepartie. Le salaire est un élément primordial dans les rapports employeur-employé.

Les employeurs

Pour l’emploi de la femme de ménage, il peut y avoir deux sortes d’employeurs : les entreprises et les particuliers. En effet, ce professionnel du nettoyage assure l’entretien de la propreté et de l’hygiène d’un domicile ou d’une société. Les femmes de ménage sont surtout sollicitées lorsque les propriétaires manquent de temps ou de goût pour les tâches ménagères. Ainsi, le contrat de travail peut concerner les services suivants :

  • Le ménage : il consiste à nettoyer ou à laver telle salle ou tels objets de la maison. L’étendue de cette mission doit être explicitement expliquée dans le contrat passé entre l’employeur et la femme de ménage.
  • Le repassage ou la lessive à domicile.

Ainsi, les services proposés par les femmes de ménage sont réalisés au domicile de son employeur, qu’il soit une entreprise ou un particulier. Il est à rappeler toutefois que le métier de femme de ménage peut être exercé par les femmes ou par les hommes, malgré leur minorité.

Le salaire de la femme ou de l’homme de ménage dépend en premier lieu de l’étendue de cette prestation. D’une manière générale, plus les missions sont nombreuses, plus le prix est élevé.

Embaucher une femme de ménage en étant un particulier

Quand un particulier décide de recruter lui-même un agent de propreté, sans passer par une agence ou entreprise d’aide à domicile, il se doit de respecter les règles du Chèque Emploi Service Universel ou CESU. Il s’agit d’un moyen de paiement unique qui permet de valider légalement le contrat de travail et de faciliter les démarches administratives relatives au métier à domicile. De manière plus concrète, le CESU permet de reconnaître la qualité d’employeur du particulier. Il en existe trois formes bien distinctes :

  • Le CESU déclaratif permet de déclarer les services de la femme de ménage à l’administration et de les payer en fonction du nombre d’heures.
  • Le titre CESU ou CESU préfinancé limite les lieux d’encaissement des salaires aux centres de remboursement CESU. Contrairement à cette forme de CESU, les salaires versés grâce au CESU déclaratif peuvent être encaissés dans n’importe quelle banque.
  • Le CESU + est un processus complètement en ligne. Dans ce cas, les obligations de l’employeur se limitent à la déclaration du nombre d’heures. C’est le centre CESU en ligne qui se charge de payer les salariés, de calculer et de payer les cotisations et de l’envoi du bulletin de salaire.

Ainsi, le salaire de la femme de ménage dépend principalement du contrat de travail passé avec son employeur. C’est cet écrit qui détermine l’étendue de la prestation, la durée d’exécution, les conditions de licenciement ou de démission ainsi que le montant du tarif horaire. En effet, les procédures CESU nous montrent que les salaires des agents de propreté sont calculés en fonction des heures de travail de la femme de ménage à domicile. Leurs prix sont librement fixés par les deux parties. Cependant, ils doivent respecter le tarif horaire minimal présenté par le SMIC. C’est ce que nous allons voir dans la partie qui va suivre.

La femme de ménage et le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissances (SMIC)

Les rémunérations minimales applicables changent tous les ans. Pour l’année 2021, l’emploi de la femme de ménage est rémunéré conformément au SMIC horaire qui est de 7,89 euros nets. Le salaire d’une femme de ménage débutant doit ainsi forcément dépasser ce taux horaire minimum. En dessous de ce montant, le salaire sera admis comme illégal.

Toutefois, il faut savoir que ce salaire minimum varie en fonction du niveau de qualification de l’employé. La grille salariale détermine précisément le salaire horaire net et brut proportionnel à un niveau de qualification.

Quand les agents de propreté sont déclarés et payés en CESU, ils bénéficient d’un grand nombre d’avantages. Ils jouissent non seulement d’une protection sociale régulière, mais également de conditions de travail optimisées. Les femmes ou hommes de ménage peuvent profiter des congés payés. Ils sont équivalents à 10 % du salaire horaire de base. Ainsi, par exemple, si le SMIC horaire est de 7,89 euros nets, il devient 8,68 euros bruts quand on y ajoute les congés payés.

Cette valeur reste toutefois minimale. Quand le recrutement se fait par la voie des agences d’aide à domicile, le salaire horaire peut atteindre les 30 euros. La raison en est peut-être la qualification plus accrue du professionnel du nettoyage ou la garantie de la qualité de service promis par les agences. Quoi qu’il en soit, les compétences de la femme de ménage restent un facteur décisif dans la détermination du montant de son salaire. Dans certains cas de figure, les expériences et l’ancienneté dans le métier jouent également un rôle important dans la détermination de ce salaire.

Le cumul du tarif horaire et les différentes charges

Quand les femmes de ménage sont embauchées en CESU, ils bénéficient d’une protection sociale. Cet avantage primordial se caractérise par le paiement des cotisations sociales ainsi que les autres crédits et impôts.

Le paiement de la cotisation sociale

La part de la cotisation de l’employé est déduite de son salaire net. Elle englobe les cotisations pour :

  • La maladie-solidarité : 13,30 %
  • La vieillesse : 8,55 %
  • Les allocations familiales : 5,25 %
  • Les accidents de travail : 2,00 %
  • Le fond national d’aide logement : 0,10 %
  • L’IRCEM prévoyance : 0,96 %
  • L’IRCEM retraite complémentaire : 3,94 %
  • La contribution d’équilibre général : 1,29 %
  • L’assurance-chômage : 4,05 %
  • La formation professionnelle : 0,35 %
  • La contribution au financement des organisations syndicales : 0,016 %

La part totale de la contribution sociale de l’employé est ainsi estimée à 39,79 % de son salaire net.

La part de cotisation de l’employeur

Les cotisations sociales de l’employeur, elles, concernent :

  • La vieillesse : 6,90 %
  • Le CSG et CRDS imposable : 2,90 %
  • L’IRCEM prévoyance : 0,7 %
  • L’IRCEM retraite complémentaire : 3,93 %
  • La contribution d’équilibre générale : 0,86 %

Les 15,29 % de cotisations sociales sont déterminées sur la base du salaire net de l’employé. Toutefois, contrairement aux premières cotisations, elles sont à payer par l’employeur.

Bref, selon les estimations d’Insee, le salaire moyen de la femme ou l’homme de ménage à temps partiel environne les 473 euros par mois. Quand ils travaillent à temps plein, le salaire mensuel moyen peut atteindre les 1 635 €.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.