Entreprise

Création d’entreprise : tout ce qu’il faut savoir

Le 9 juillet 2021 — 9 minutes de lecture
Création d'entreprise

Vous voulez créer votre propre entreprise ? Vous voulez savoir comment faire ? Vous trouverez sur cet article tout ce qu’il faut savoir sur la création d’entreprise.

La création d’entreprise a de nombreux intérêts. Elle est non seulement bonne pour la santé économique de la nation, mais également pour la satisfaction personnelle et l’épanouissement professionnel de l’entrepreneur. En plus de cela, la simple existence d’une nouvelle entreprise participe à la croissance de la société en donnant de l’emploi à ceux qui sont dans le chômage.

Toutefois, la création d’entreprise requiert de la patience et de la persévérance. Elle peut prendre beaucoup de temps, vu que l’entrepreneur doit procéder à des études techniques, penser au financement de sa future entreprise et réaliser les formalités d’ordre administratif. Si vous voulez tout savoir sur la création d’entreprise, vous êtes sur le bon article.

Des études techniques à accomplir

Si vous avez une idée de création d’entreprise et que vous envisagez de la concrétiser, la première chose que vous devez faire est la réalisation des études techniques. Cette première étape de la création vous permettra de répondre aux questions suivantes : « Est-ce que mon idée d’entreprise est réalisable ? Pourrait-elle être bénéfique au niveau financier ? Quand est-ce que je commencerais à percevoir des bénéfices ? » Pour ce faire, vous devez réaliser trois procédures importantes : l’élaboration détaillée de votre concept d’entrepreneuriat, l’accomplissement d’une étude de marché et la rédaction d’un business plan.

L’élaboration détaillée de votre concept d’entreprise

Vous avez eu une idée intéressante sur la création d’une nouvelle entreprise. Vous pensez que ce projet pourrait marcher et que vous pourriez devenir riche et libre en créant cette nouvelle entreprise.

Maintenant, ce que vous devez faire, c’est de matérialiser cette idée.

  • Quelle serait l’activité principale (allez-vous proposer un service ou vendre un produit) ?
  • Y-aurait-il des activités accessoires inhérentes à la réalisation de cette activité ?
  • Comment pensez-vous vous organiser pour réaliser cette activité ?
  • De quels matériaux et matériels auriez-vous besoin ?
  • La réalisation de cette activité requiert combien de personnel ?

Vous devez répondre à toutes ces questions afin de détailler au maximum votre projet de création d’entreprise. Ainsi, vous aurez une idée générale sur la portée réelle de votre projet. Dans cette démarche, n’hésitez surtout pas à tout enregistrer à l’écrit, pour que vous ne perdiez aucune miette de votre idée initiale et pour que vous ne vous perdiez pas en cours de route.

L’accomplissement d’une étude de marché

L’étude de marché consiste à identifier les concurrents, à repérer les potentiels fournisseurs et à déterminer la clientèle cible. En d’autres termes, elle consiste à connaître la nature du terrain et à savoir à qui vous avez affaire.

Durant cette étape, vous devez vous imprégner dans le marché où vous voulez intégrer. Vous devez découvrir les spécificités du marché en étudiant de fond en comble les différentes structures et entreprises qui exercent déjà dans le secteur. Vous devez être vigilant, non seulement à l’égard des concurrents directs, ceux qui exercent exactement la même activité que vous, et les concurrents indirects, ceux qui exercent une activité connexe et qui peuvent prendre les clients des concurrents directs.

Vous devez également analyser les facteurs de succès de ces concurrents ainsi que les faiblesses, s’il y en a. Ces informations vous aideront ensuite à orienter le concept de votre produit ou de votre service. Elles vous permettront de déterminer sur quelle partie de votre activité vous allez mettre l’accent, afin de vous démarquer des autres.

Dans cette étape de la création d’entreprise, il est important que vous pistiez l’emplacement de votre future entreprise. En effet, l’étude de terrain doit se faire non seulement vis-à-vis du marché national en France, mais également vis-à-vis du marché local.

La rédaction d’un business plan

À la fin du sondage, vous allez pouvoir établir de manière efficiente et perspicace votre business plan. En fait, le business plan sert à refléter de façon exacte et précise la future vie de votre entreprise. Il consiste à placer les objectifs, à tracer la feuille de route à suivre et à établir la prévision des mouvements financiers.

Durant cette étape, vous devez connaître le prix des matières premières, des équipements et des marchandises, le coût des ressources humaines et de l’organisation opérationnelle, le prix de vente de vos produits ou services et le seuil de rentabilité. Le business plan doit également mettre en exergue votre chiffre d’affaires prévisionnel et l’utilisation de l’argent par votre entreprise.

C’est également durant cette étape que vous allez déterminer comment vous allez créer l’entreprise. C’est le moment de définir si vous êtes un entrepreneur solo ou un entrepreneur en équipe. La décision que vous allez prendre vous permettra de définir la forme juridique de la société que vous vous apprêtez à créer. S’agira-t-il d’une entreprise individuelle ou d’une société ? Quel statut juridique correspond au mieux à votre activité et à votre situation ? Vous allez devoir vous décider et transcrire l’argumentation de votre option dans le business plan.

Penser au financement de la future entreprise

Pour bien démarrer votre projet de création de société, vous aurez besoin de financement. Dans ce cadre, deux possibilités s’offrent à vous :

  • soit vous financez le démarrage de votre entreprise avec vos fonds propres;
  • soit vous sollicitez des investissements extérieurs par l’aide des partenaires financiers. Dans ce cas, vous devez convaincre les investisseurs de la pertinence et de la crédibilité de votre projet. L’objectif est simple : obtenir leur confiance.

Quelle que soit votre décision, vous devez toujours établir un plan de financement. C’est un tableau financier par le biais duquel vous allez enregistrer le montant des ressources financières que vous avez mobilisé pour la création de votre entreprise. Il doit contenir le montant de vos apports et/ou des prêts.

Enfin, vous devez savoir qu’il est possible de se faire aider financièrement dans les projets de création d’entreprise. En effet, de nombreuses aides ont été spécialement instituées pour accompagner les projets de création d’entreprise. Il existe, par exemple :

  • les dispositifs proposés par Pôle emploi : le maintien des droits à l’ARE (ou Aide au Retour à l’Emploi), l’ARCE (l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise) ou le NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise)
  • les accompagnements proposés par les associations privées reconnues, telles que BPI France, France active ou l’Initiative France.

En plus de l’accompagnement financier, vous pourriez également profiter d’un accompagnement technique et opérationnel. Tout dépend de votre situation et du statut juridique de votre entreprise. Ainsi, pour savoir si vous êtes éligibles à ces aides, vous devez vous renseigner autant que possible sur le sujet.

Des démarches administratives primordiales pour créer une entreprise

Après que vous ayez rassemblé toutes les ressources dont vous avez besoin pour créer votre entreprise, vous devez passer à l’enregistrement légal de celle-ci. Autrement dit, vous devez vous référer sur les conditions juridiques de constitution d’une société. Vous devez poser la question : « comment créer une entreprise de manière légale ? Comment faire pour qu’une entreprise obtienne la personnalité juridique ? ». En effet, il faut scrupuleusement respecter les procédures administratives établies pour que la nouvelle entreprise soit reconnue comme telle aux yeux de la loi et des règlements.

En fait, les étapes à suivre pour créer une nouvelle entreprise diffèrent en fonction de son statut juridique. En effet, il existe des éléments et des étapes qui sont différents d’une forme de société à une autre. Mais en général, la démarche doit contenir les trois étapes suivantes :

  1. La rédaction des statuts juridiques

Toutes les entreprises en exercice doivent avoir un statut juridique. Il doit mentionner : la dénomination sociale de la société, sa forme juridique, son objet social, son capital social, son siège social et l’identité de ses actionnaires.

  1. La publication d’un avis de constitution dans un journal d’annonces légales

Elle consiste à faire savoir aux tiers que vous avez accompli les démarches primordiales pour créer votre société. L’avis de constitution doit ainsi contenir toutes les mentions obligatoires prévues par la loi.

  1. La déposition de la demande d’immatriculation auprès du Centre des Formalités des entreprises

C’est la dernière étape de la procédure qui aboutit à l’obtention de la personnalité juridique. Une fois que votre dossier de demande a été validé, vous obtiendrez un numéro d’immatriculation et l’extrait Kbis. Ces deux éléments sont essentiels pour prouver l’existence juridique de votre entreprise à l’égard des tiers.

Enfin, vous devez savoir qu’aujourd’hui, il est possible d’effectuer toutes ces démarches en ligne. Grâce à Internet et à la prestation de services de nombreux professionnels freelances, vous avez la faculté de rester à la maison, tout en créant votre entreprise en ligne. Pour les formalités administratives, vous pouvez vous rendre sur le site du Guichet-entreprises.fr et bénéficier d’une immatriculation 100 % gratuite et en ligne. Cela vous simplifiera énormément vos obligations administratives.

Il est toujours passionnant de créer une nouvelle entreprise. On est souvent excité par l’idée d’avoir la liberté de décision, d’exercer une activité qui nous passionne et d’avoir un emploi du temps à votre disposition. Toutefois, il faut être particulièrement attentif à la procédure à suivre. Elle peut être assez complexe et nécessite une grande force mentale. Si vous êtes sûr de posséder les compétences requises, lancez-vous et soyez patient !

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.