Métiers

Quel est le salaire d’un comptable ?

Le 2 avril 2021 — 6 minutes de lecture
Salaire comptable

L’emploi du comptable se trouve toujours dans une PME/PMI, un cabinet d’expertise comptable, une banque, un service financier et bien d’autres encore. Vous l’avez compris les offres d’emploi de comptable confirmé avec expérience, de comptable ou d’un assistant comptable est demandé dans tout les entreprises.

Dans cet article, nous allons voir la rémunération et les salaires du comptable. Mais encore, quelles sont les missions d’un comptable avec expérience et sans expérience. Quel salaire brut il gagne sur le mois pour un poste en France, à Paris ou autre région ? Allons donc faire les comptes !

Missions d’un comptable

Les missions d’un comptable varient en fonction de l’entreprise à laquelle il travaille. Les opérations financières sont ses centres de préoccupations. Il est en charge de tenir compte des flux d’argent de l’entreprise : salaire, Trésor public… Il établit des livres de comptes et tableaux de bord constituant des outils de gestion et d’aide à la décision pour le Dirigeant de la société. Il travaille également en collaboration avec tous les services de l’entreprise et contribue pratiquement à l’établissement de la stratégie et des projets de développement. Et même si le quotidien du comptable est très varié, la comptabilité reste une activité très sédentaire, méthodique et minutieuse.

Généralement, le comptable effectue ses tâches sur ordinateur, mais aussi, il se charge de remplir des différents formulaires administratifs. L’entreprise lui confie la note et la saisie de toutes les opérations économiques et commerciales. Au final, il réalise l’exercice comptable sous l’appui de l’expert-comptable : bilan et compte de résultat qui représentent l’état de santé de l’entreprise. Dans les grands établissements, le service comptabilité compte plusieurs postes spécialisés pour les clients, fournisseurs et paies. Tandis que pour les PME, en général, ils ne présentent qu’un seul comptable et ils font appel à un expert-comptable ou à un cabinet extérieur pour réaliser les documents de synthèse annuels.

Qualité d’un bon comptable

  • Esprit rigoureux : Dans la comptabilité, l’erreur est inadmissible. Le comptable aime et maîtrise à la perfection, les chiffres, les calculs et les procédures.
  • Ouverture d’esprit : Le comptable sait s’adapter aux évolutions des normes comptables et les outils informatiques. Il est même capable d’initier à des changements qui peuvent surgir.
  • Intégrité : Le comptable est une personne intègre, juste et honnête lorsqu’il effectue ses tâches. Ses avis et son travail sont fiables et dans l’intérêt de l’entreprise.
  • Professionnalisme : Le comptable est très professionnel. Il exerce la profession avec une grande compétence sans négligence selon une démarche intelligente et crédible.
  • La conscience professionnelle : une des clés du succès dans tous les domaines, un comptable consciencieux fait en sorte que tout fonctionne comme il faut en s’attachant au travail bien fait. Cette qualité suppose, la ponctualité, l’autodiscipline et un profond sens des responsabilités.
  • L’exigence de perfection : Il s’agit de l’amour du travail bien fait. Il donne tous ses efforts pour atteindre un niveau d’excellence ou l’améliorer afin d’éviter les erreurs.
  • Motivation : Le comptable aime son travail et y prend plaisir. Sa motivation lui permet de mobiliser le meilleur de ses talents dans ceux qu’il entreprend.
  • Indépendance d’esprit : Le comptable agit avec ses propres opinions et n’est en aucun cas influencé par des partis pris.
  • La confidentialité : Le comptable a accès à des informations confidentielles sur les affaires de l’entreprise.

Etudes et formation

Pour exercer la fonction de comptable, il faut suivre au moins une formation de 2 ans après le Bac. Il est de préférence de suivre une formation en comptabilité ou un cursus basé sur ce domaine. Nombreux sont les cursus qui proposent la formation en comptabilité : le BTS CGO (comptabilité et gestion des organisations), le DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations), ou d’autres diplômes, délivrés par les écoles supérieures de commerce.

Il y a aussi le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) qui se prépare en 3 ans dans les lycées publics ou privés sous contrat et dans les écoles privées spécialisées. Le cursus est ouvert à tous les candidats titulaires du baccalauréat. En préparation DCG, on acquiert tous les fondamentaux et le diplôme permet l’accès à différents postes en cabinet ou en entreprise.

En cabinet, le DCG propose un poste comme collaborateur d’expertise comptable et d’audit (gestion d’un portefeuille client, suivi des stocks, établissement des comptes annuels, établissement des paies, participation à des missions d’audit et de conseil…).

En entreprise, le DCG propose un métier de spécialiste de la comptabilité financière au sein des services comptable, financiers, du contrôle de gestion.

Des formations supplémentaires sont présentes pour occuper des postes de haut niveau :

  • Un grade master pour un Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), soit 2 ans de préparation après le DCG. Approfondissement des fondamentaux acquis au niveau du DCG.
  • DEC Diplôme d’expertise comptable qui permet d’exercer en indépendance et accéder à une activité libérale, ainsi qu’à des postes à haute responsabilité et à forte valeur ajoutée : expert-comptable, chef d’entreprise, commissaires aux comptes, audit interne, métiers de la banque et de l’assurance… il faut détenir le DSCG et avoir accompli le stage d’expertise comptable (3 ans), ou être titulaire du Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes pour s’inscrire aux épreuves du DEC.

Evolutions dans le métier de comptable

Les offres de promotion sont nombreuses en entreprise, elles varient selon le niveau de formation initiale. Il est possible d’accéder au poste de Chef comptable, Chef de groupe comptable, Directeur comptable et financier, Responsable ou Chef de service comptable. L’évolution du comptable dans le domaine de la comptabilité lui permet une reconversion vers des fonctions commerciales ou financières.

Les comptables dans l’administration présentent des promotions d’échelon et de grade dans son corps. Il existe de nombreuses possibilités de promotions dans d’autres corps. Ainsi, après une formation complémentaire, il est possible d’accéder au métier de Responsable d’unité dans des domaines variés (gestion, urbanisme, etc.).

Les salaires d’un comptable

Avec un niveau (niveau BTS comptabilité, DCG), le comptable et l’assistant perçoivent un salaire moyen brut mensuel : 1 200 à 2 900 euros. Pour les métiers ou postes supérieurs, les salaires sont plus onéreux :

  • un chef comptable touche un salaire ou des salaires bruts mensuels : 2 000 à 3 500 euros.
  • Un Directeur financier touche un salaire ou des salaires bruts mensuels : 3 800 à 16 500 euros.
  • Le grand expert-comptable gagne un salaire ou des salaires bruts mensuels : 2 400 € à 6 000 euros et plus.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.