Métiers

Métier de journaliste : salaire, missions, avantages et inconvénients

Le 21 mai 2021 — 8 minutes de lecture
Un journaliste qui réalise un interview

Le métier de journalisme exige une passion pour l’écriture. Il vous donne la faculté de partager facilement des informations. Mieux, à travers ce métier, vous vous initierez à l’art de la quête de la vérité. Si vous disposez ou désirez développer une des qualités précitées, le secteur du journalisme est donc à votre portée. En revanche avant de vous embarquer dans cette aventure, il est préférable de connaître quelques points sur le métier du journalisme. Il s’agit entre autres du salaire mensuel, des missions du journaliste, sans oublier les avantages et inconvénients de ce métier.

Quelles sont les formations pour devenir un journaliste ?

Aujourd’hui, pour être un journaliste respecté, il faudra bénéficier d’un cursus universitaire. Ainsi, vous pouvez obtenir :

  • Une Licence en information-communication (BAC + 3), option journalisme
  • une Licence pro dans une faculté (BAC +3)
  • Un Bachelor dans une université privée (BAC +3)
  • Un Master en journalisme également (BAC + 5).

Le journalisme vous ouvre la voie vers plusieurs métiers à savoir le :

  • Journaliste web : également considéré comme un rédacteur web, il écrit du contenu pour le web tout en respectant la ligne éditoriale du journal. Leurs salaires dépendent des tâches assignées
  • Journaliste reporter image : c’est un journaliste polyvalent qui peut se charger d’une ligne éditoriale et intervenir sur le terrain. Une fois sur le terrain, le journaliste reporter image doit rapporter le maximum d’images au chef rédacteur. Il est aussi capable de faire des voix off et des montages. Ce type de journaliste bénéficie d’un salaire décent.
  • Journaliste rédacteur : il est chargé de la rédaction des nouvelles dans le journal
  • Journaliste sportif : nous le retrouvons généralement dans les évènements sportifs ou il se chargera de relater tous les grands moments sportifs. Il doit pouvoir apporter des images, mais également l’interview d’un acteur sportif.
  • Reporter de guerre : Ces journalistes se retrouvent sur les lieux hostiles et à haut risque munis de leur carte d’identité professionnelle des journalistes pour éviter des incidents. Le reporter de guerre bénéficie de primes en plus de son salaire mensuel, car ses supérieurs sont conscients des risques qu’il encoure dans le cadre de son activité
  • Pigistes : parmi les métiers du journalisme, ceux sont des journalistes indépendants qui sont payés en fonction des misions assignées. Ils doivent apporter des images, des articles, des news du web ou encore des interviews pour bénéficier d’une rémunération,
  • Etc.

Pour une meilleure spécialisation, vous devez donc suivre une formation. Il faudra que cette formation soit reconnue par la CPNEJ (Commission paritaire nationale pour l’emploi des journalistes).

Quel est le salaire d’un journaliste ?

Comme toute profession, les salaires d’un journaliste ne sont pas statiques. Le salaire mensuel d’un journaliste évolue en fonction du niveau du journaliste dans le domaine. L’expérience et le type de contrat sont également des points à prendre en compte afin de définir le salaire du journaliste. Grâce à un sondage journalistique, des montants ont été fixés en France, mais ils peuvent varier selon les agences. Il y a quelques années,  le salaire moyen brut était de 3600 euros pour un CDI, 2019 euros pour un pigiste et 1955 euros pour un CDD.

Les mieux payés sont les journalistes dans les presses nationales, les quotidiens ou encore des magazines. Par rapport aux pigistes, le salaire est en fonction du support. En France pour 1500 signes, ils sont payés à 30 et 100 euros. Plus, vous avez de l’expérience, plus vous aurez un salaire consistant. Par exemple, le salaire mensuel d’un journaliste rédacteur dépend de son grade (journaliste rédacteur-chef),  des récits importants qu’il a rédigés durant sa carrière et en grande partie de son niveau d’étude.

Vous devriez donc aller dans les grandes écoles ou universités telles que la CFJ, l’ESJ ou encore la CELSA et obtenir un Master (BAC +5), si vous souhaitez prétendre à un salaire élevé. Pour la plupart des presses écrites, les salaires d’un journaliste rédacteur varient entre 1140 euros  brut et 4100 euros le mois. Entre 1185 et 2000 euros le mois, vous devriez être journaliste d’une radio privée. Les journalistes qui travaillent dans une agence de presse bénéficient de salaires avoisinant entre 1600 euros et 2900 euros mensuellement en France. Les plus payés sont les journalistes stars des journaux télévisés installés dans la ville de Paris avec un salaire mensuel entre 15 000 et 45000 euros brut.

Quelles sont les missions assignées à un journaliste ?

Le journaliste est chargé de plusieurs missions. En premier lieu, en tant que journaliste, vous devriez recueillir des informations dont vous aurez besoin pour le traitement de votre sujet. Vous devriez vérifier l’exactitude de vos informations, afin d’être en phase avec la vérité. Une fois ceci fait,  vous devriez passer à l’analyse de vos informations en les classant par priorité. Le métier de journaliste est donc qui demande une certaine éthique.

Remarquons que les journalistes publient des contenus qui diffèrent les uns des autres. En effet, il existe plusieurs types de journalistes et donc en fonction de l’activité pratiquée les rédactions diffèrent en matière de contenus et de présentation. Il s’agit entre autres du rédacteur, du chroniqueur et de l’éditorialiste qui rédigent respectivement des articles de presse,  des journaux ayant rapport avec le cinéma, la musique et enfin les billets.

Enfin, le journaliste a donc de lourdes tâches auxquelles il doit honorer afin d’être de mieux en mieux meilleur. Il est donc l’intermédiaire entre l’information reçue et celle à transmettre en phase avec la vérité. Vous devriez donc être le plus rationnel possible en tant que journaliste.

Quels sont les avantages du journalisme ?

Les avantages dont bénéficient les journalistes sont multiples. Grâce au métier du journalisme, vous avez un bagage intellectuel lourd. Le maître mot du journaliste est la curiosité. Ainsi vous êtes perpétuellement en quête de connaissance. Vous faites de nouvelles découvertes tous les jours et vous avez surtout un plus tous les jours.

Ce métier vous permet d’avoir une vie particulièrement rythmée, mais excitante. Vous êtes toujours dans le feu de l’action et prêt à tout pour diffuser la vérité.

Outre ces avantages, vous serez appelé à travailler avec des personnes intelligentes, passionnées par leur travail. Donc des personnes qui partagent la même vision que vous.

Bien que le travail du journalisme ne soit pas assez rémunérateur, il vous permet de bénéficier tout de même des récompenses internes.

En tant que journaliste, vous voyez votre fort sens de réalisation. Vous êtes amené à persuader votre public de vos informations. Vous vous sentez très utile et vous l’êtes vraiment. Le métier de journalisme vous donne la possibilité de beaucoup voyager. Le terrain est votre lieu de service même, vous allez à la recherche de l’information où qu’elle soit. Le journaliste peut donc faire le tour du monde grâce à son métier.

Ce métier vous permet d’être expert dans votre localité. Vous avez donc des connaissances bien poussées à propos de votre communauté.

Quelles sont les conséquences du métier ?

Les risques auxquels sont confrontés les journalistes sont énormes. Ils sont de différents types. Bien que vous ayez la passion, il est important de prendre  conscience avant de postuler aux offres d’emploi.

En premier lieu, il y a le risque psychologique. Le stress et l’atteinte à la vie privée sont susceptibles de nuire aux journalistes. Il faut savoir que les journalistes mettent parfois en péril leur vie sur le terrain dans le seul but de recueillir des informations. Ils sont donc exposés à des risques psychiques et physiques qui par suite engendrent des conséquences psychologiques. Ils peuvent subir des menaces si les informations trouvées portent atteinte à une personnalité publique. Les journalistes  expérimentés savent parfaitement gérer ce risque psychologique. En France, différentes organisations luttent pour l’émancipation du journaliste à travers des salaires décents. Elles luttent également pour la liberté d’expression, c’est le cas de Charlie Hebdo à Paris qui a su revenir après l’attentat du 7 janvier.

Le risque organisationnel est l’une des conséquences fâcheuses du métier du journalisme. En réalité, ce risque porte un coup au mental du journaliste qui demeure sous pression. Le mental est donc surchargé en permanence. Aussi, le journaliste est susceptible d’avoir une alimentation déséquilibrée vu les nombreux déplacements qu’il doit réaliser. Vous pouvez bénéficier d’un soutien psychologique en France, si vous n’arrivez pas à suivre et si quitter votre emploi n’est pas une option.

Par ailleurs,  le risque routier, lié aux voyages est à ne pas négliger, il englobe beaucoup, à savoir, son état de santé, les éventuels accidents de routes et autres. Le risque auditif et le risque visuel sont parfois les conséquences capables de mettre fin à la carrière du journaliste. Une mauvaise vue et une audition dégradées ne sont guère de bons alliés pour un journaliste.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.