Métiers

Métiers du droit : quel est le salaire d’un juge d’instruction ?

Le 7 mai 2021 — 5 minutes de lecture
juge d'instruction

Fonctionnaire du Ministère de la Justice, le juge d’instruction représente le magistrat qui a pour mission de diligenter de graves affaires pénales. Métier du droit, la fonction de juge d’instruction consiste à rechercher la vérité afin que justice soit faite en toutes circonstances. Ce métier suscite énormément d’interrogations. Quel est le rôle du juge d’instruction ? Comment devenir un juge d’instruction ? Quel est le salaire de ce fonctionnaire du Ministère de la Justice ? Découvrez toutes les réponses à travers cet article.

Qui est le juge d’instruction ?

Le métier de magistrat englobe une multitude de spécialités. Ainsi, durant leur carrière, les magistrats ont la possibilité de changer de spécialité. Ils peuvent donc être :

  • Juge d’application des peines ;
  • Juge des enfants ;
  • Juge aux affaires familiales ;
  • Juge des libertés et de la détention
  • Juge d’instruction.

Le juge d’instruction est un magistrat du siège. Chargé de mener des enquêtes sur des affaires complexes, il est vêtu d’une double mission. L’une est de procéder de façon impartiale à la manifestation de la vérité. Et l’autre consiste à prendre des décisions juridictionnelles. En ce qui concerne la mission d’enquête du juge d’instruction, elle lui procure d’immenses privilèges.

Il peut donc :

  • Autoriser certaines perquisitions ;
  • Placer un suspect sous contrôle ;
  • Décerner des mandats à l’encontre d’un suspect.

La mission de ce magistrat étant délicate, elle nécessite énormément de rigueur dans l’accomplissement de ses tâches. Le juge d’instruction peut évoluer vers un autre grade en fonction de son ancienneté. Il peut ainsi atteindre le premier grade qui revient à la fonction de vice-président d’un tribunal de grande instance.

Cependant, avant de bénéficier de ce grade, il devra être inscrit au tableau d’avancement. L’inscription quant à elle doit se faire sur la décision de son supérieur hiérarchique, et justifiée par sept ans d’ancienneté. Il est également possible d’accéder à des postes hors hiérarchie tels que :

  • Premier président ;
  • Procureur de la République ;
  • Procureur général d’une Cour d’appel ou de la Cour de cassation.

Le travail des juges est donc loin d’être une mission facile.

Quel est le salaire d’un juge d’instruction

La fonction juridique est assez profitable en matière de salaire brut. En France, les salaires des magistrats peuvent varier entre 1818 euros et 7076 euros par mois. Il est important de noter qu’un élève magistrat reçoit 1662 euros bruts par mois comme salaire. Au début de sa carrière, le juge d’instruction perçoit environ 2092 euros bruts par mois. Cette rémunération peut évoluer selon son ancienneté et son grade.

La rémunération et le travail passionnant qu’exécutent les juges poussent généralement de nombreux jeunes à s’intéresser à cet emploi. Pour profiter des privilèges liés aux métiers de la magistrature, il faudra avant tout suivre une bonne formation pour faire partie de ce corps.

Quelle est la formation à suivre pour devenir juge d’instruction ?

Agent public de l’État, le juge d’instruction n’est recruté que sur concours du ministère de la Justice. En France, la formation s’exécute à l’ENM (École nationale de la magistrature) dans la ville de Bordeaux. Celle-ci inclut la rémunération de tous les candidats. Les catégories de candidats qui peuvent participer au concours d’admission à l’ENM sont :

  • Les titulaires d’un master 1 (bac + 4) ;
  • Les titulaires d’un diplôme d’IEP (institut d’études politique) ;
  • Les anciens élèves d’une école normale supérieure.

Les candidats devront être âgés d’au moins 27 ans, et de 31 ans au maximum. La formation est constituée d’une phase théorique (les cours) et d’une autre phase qui est pratique. Il s’agit des stages dans des administrations, dans une institution judiciaire, dans un cabinet d’avocat, etc. Cette formation permet à plusieurs jeunes de décrocher des jobs de rêve dans la fonction juridique. Pour réussir dans ce secteur, il faudra se forger de solides connaissances en droit.

Les qualités qui font un bon juge d’instruction

À la suite de la formation, les candidats devront développer certaines compétences propres au travail qu’ils auront à effectuer. Un bon magistrat doit être :

  • Humble et autonome ;
  • Attentif et disponible ;
  • Réactif et organisé.

Il existe bien d’autres compétences qu’il faudra développer au cours de la formation. Nous pouvons retenir que le métier de juge d’instruction comporte plusieurs exigences. Néanmoins, avec une bonne formation il est possible d’assurer pleinement ce rôle.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.