Formation pro

Orientation professionnelle : que faire de ma vie ?

Le 19 juillet 2021 — 9 minutes de lecture

Aussi bien en Europe que dans le reste du monde, de nombreuses personnes ne savent pas quoi faire de leur vie. La première raison qui ne donne pas aux gens l’envie de se lancer professionnellement, c’est le fait de ne pas vouloir exercer un même métier toute leur vie. De plus en plus de personnes changent d’avis chaque jour, beaucoup croient qu’il faut travailler pour vivre tandis que d’autres pensent qu’il faut vivre pour travailler. La plupart des gens cherchent à évoluer dans leurs métiers. Ces gens ne se rendent pas compte que ces deux concepts sont très différents et changent complètement la manière de percevoir le monde du travail. Il est à savoir que trouver quelque chose à faire dans la vie peut être facile en prenant le bon chemin, et en utilisant la bonne méthode pour y parvenir.

Quelles sont les raisons qui empêchent les gens de trouver leur voie professionnelle ?

L’incertitude est le premier facteur qui peut empêcher les gens de trouver leur voie professionnelle. Il existe des personnes qui sont très jeunes et qui arrivent déjà à créer leurs propres entreprises, tandis que d’autres qui commencent à prendre de l’âge n’ont pas trouvé un travail. Cela est dû à l’incertitude.

Il peut arriver qu’un étudiant qui obtient son Bac n’arrive pas à décider des études qu’il doit faire pour continuer à acquérir des connaissances. De plus en plus de jeunes travaillent tout en effectuant leurs études, la plupart de ces personnes commencent à avoir une mauvaise perception du monde professionnel, car elles peuvent se sentir obligées de travailler ; dans ce cas, le travail peut être perçu comme une obligation qui peut entraîner une démotivation.

Il peut aussi arriver que les personnes qui approchent de leur retraite constatent que les indemnités ne leur suffisent pas pour vivre ; c’est dans ces moments qu’ils veulent trouver un autre projet pour continuer à vivre. C’est parfois difficile de trouver quelque chose à faire, surtout pour les personnes qui ont pris de l’âge.

Tout cela revient à la constatation que les gens, jeunes ou adultes, ne trouvent pas quoi faire de leur vie à cause de l’incertitude.

Quelles sont les meilleures méthodes pour s’orienter professionnellement ?

Se poser la bonne question.

La meilleure chose à faire n’est pas de se demander ce qu’il faut faire de la vie, il y a d’autres questions qui peuvent mieux aider à résoudre le problème.

Voici une liste des meilleures questions qui peuvent aider trouver la meilleure chose à faire :

Pour les personnes qui sont déjà salariées dans une entreprise, il faut se demander les raisons pour lesquelles leur travail actuel ne leur plait pas (à cause de la société ou à cause de l’ambiance du travail ou à cause du cadre de travail ou à cause des tâches qui sont réalisés ou à cause du salaire, etc.). Pour ceux qui sont au chômage, il faut se demander les raisons de la difficulté à trouver du travail (les formations à effectuer, dans quel secteur, les raisons des refus de candidature, etc.).

Il faut également identifier le secteur d’activité qui attire la personne (les centres d’intérêt, le poste à demander, etc.).

Trouver les bonnes questions et les répondre constitue la meilleure méthode pour identifier ce qu’il faut faire de sa vie professionnelle.

Effectuer un bilan des compétences.

Avant d’envisager une reconversion ou une évolution de poste, il est essentiel d’effectuer un bilan des compétences professionnel. Cela permet de pouvoir choisir plus facilement le secteur d’activité qui convient le mieux à la personne.

Pour définir les motivations, les besoins, et identifier les compétences, le bilan professionnel est la meilleure solution. Il permet également de prévoir les moyens à mettre en œuvre pour trouver la voie professionnelle à suivre.

Les salariés dans une entreprise peuvent obtenir un bilan de compétences. Les demandeurs d’emploi peuvent aussi obtenir ce bilan en effectuant une demande auprès du Pôle emploi. Pour les personnes qui ont déjà une idée de reconversion, ils peuvent aussi effectuer d’autres bilans comme l’immersion professionnelle ou aussi l’évaluation des capacités professionnelles et des compétences.

Se connaître soi-même.

Il faut passer par un processus qui consiste à exploiter ses priorités pour trouver un but dans la vie. Pour cela, il faut établir un inventaire personnel de son caractère. Il s’agit de l’identification des rôles que la personne occupe, en prenant en compte les tâches familiales. Cela est accompagné des besoins principaux possédés par la même personne. Il faut également lister les valeurs préférées (courage, persévérance, etc.), l’idéal est de citer 4 à 6 valeurs à posséder.

Le bilan de compétence est idéal, mais il est aussi possible de procéder à l’interrogation des entourages.

Prendre en compte ses talents et ses passions.

Il a été prouvé que les personnes qui occupent les postes qu’ils aiment ne ressentent pas le stress du travail. C’est surtout pour cette raison qu’il ne faut pas travailler seulement pour avoir de l’argent. Le travail est beaucoup plus simple et plus facile lorsqu’il y a du cœur. Il faut s’interroger sur les passions, sur ce qu’on aime faire au quotidien (informatique, musique, etc.). Si les aptitudes naturelles et les goûts de la personne lui permettent de lancer une activité professionnelle, il devrait la réaliser.

Il faut également savoir que les talents naturels ne permettent pas toujours de faire un métier à part entière, il faut accompagner cela par quelques formations pour arriver à en faire un véritable métier.

Se motiver.

Dans le domaine du travail, il faut trouver un but qui motive pour ne pas s’ennuyer. Pour cela, voici quelques conseils à prendre en compte : premièrement, commencer par se demander la raison pour laquelle l’emploi actuel n’est pas satisfaisant. Il est aussi important de connaître ce que l’on ne veut pas faire au lieu de toujours chercher à trouver ce que l’on veut réaliser. Dans le domaine du travail, il est très essentiel de faire ce que l’on veut.

Monter une activité qui correspond à ses envies est la plus grande source de motivation qui existe dans le domaine du travail.

Se former pour trouver quoi faire de sa vie.

La formation permet d’accéder à des meilleurs postes, d’évoluer professionnellement. Les études ne sont pas forcément réservées aux jeunes étudiants, les personnes qui sont déjà dans le monde professionnel peuvent aussi approfondir leurs connaissances. Il existe des centres de formations qui permettent de former des personnes qui ont déjà leur métier et qui veulent approfondir leurs connaissances.

Le Pôle emploi propose des formations pour les demandeurs d’emploi. De nombreux organismes de formations proposent également leurs services pour permettre aux étudiants d’approfondir leurs connaissances dans tous les secteurs d’activité.

Pour les personnes qui sont déjà en service, certains employeurs accordent un congé individuel de formation à leurs salariés pour leur permettre d’améliorer leurs compétences.

Il faut également penser à la Validation des acquis de l’expérience ou VAE pour les personnes qui souhaitent une évolution professionnelle.

Prendre des leçons sur le passé.

Dans la vie quotidienne des gens, il est souvent dit qu’il faut mettre de côté le passé. Il faut savoir que dans la vie professionnelle, le plus important est de surtout considérer les erreurs du passé. Cela permet de mieux prendre des décisions et d’assurer la réussite de la carrière professionnelle d’une personne. Cela permet également de ne pas commettre les mêmes erreurs.

Échouer à plusieurs reprises peut démotiver n’importe qui, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas oublier le passer, car cela peut servir d’escalier pour monter plus haut professionnellement.

Il est également possible de consulter le passé des autres qui ont réussi leurs parcours. C’est le modèle le plus simple pour s’inspirer et se motiver, tout en adaptant cela à sa propre voie.

Savoir gérer son entourage.

Savoir gérer son entourage signifie être capable d’identifier les bons et les mauvais conseils. Les pressions sociales peuvent être difficiles à gérer. Cela peut influencer la décision d’une personne, surtout lorsqu’il s’agit de trouver sa voie professionnelle.

L’envie de faire plaisir à ces proches, ou la peur du regard des autres peut avoir une influence négative sur le futur d’une personne. C’est pour cela qu’il faut savoir identifier les bonnes et les mauvaises influences. Tout cela est considéré en tant que gestion de son entourage.

Demander de l’aide.

Parfois, quand on fait face à de grandes difficultés dans notre vie professionnelle, un peu d’aide est toujours la bienvenue. Dans le monde professionnel, il faut toujours être épaulé par les meilleures personnes pour assurer la réussite. Il faut une autre personne qui peut nous aider à identifier nos points faibles et nos points forts.

L’idéal est d’avoir une proche personne et un professionnel à ses côtés.

Passer à l’acte

Une fois que tout est bien clair, il ne faut plus hésiter de passer à l’acte. C’est une véritable erreur de ne jamais penser être prêt. Une fois lancé, les chemins à suivre ne sont pas aussi durs qu’ils ne paraissent.

Il faut également saisir les opportunités, prendre l’initiative. La meilleure attitude à avoir, c’est de ne jamais avoir peur d’échouer. Les échecs font la force des gens qui veulent réussir leur carrière professionnelle, c’est le principe des métiers.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.