Métiers

Quel est le salaire et les missions d’un électricien ?

Le 28 mai 2021 — 6 minutes de lecture
Électricien

L’électricien est un ouvrier du bâtiment, spécialiste des travaux d’installation des appareils électriques. Un électricien est toujours indispensable pour faire n’importe quel travail concernant l’électricité. Est-ce que le métier vous intéresse ? Il est temps de lancer votre carrière. Vous pouvez exercer ce métier après avoir terminé quelques formations. Ce dernier est indispensable pour devenir un professionnel dans le métier. Avant tout, vous devez connaitre les lois de l’électricité. Il s’agit d’un métier qui peut être dangereux si vous n’avez pas les compétences et les qualités requises. Comment devenir électricien ? Sachez que beaucoup d’entreprises de construction demandent des services à des électriciens.

Que fait un électricien ? Les missions du métier

L’électricien est responsable du fonctionnement du système électrique. Son travail consiste à analyser le système existant ou le chantier pour les nouvelles installations. Il doit élaborer des schémas de câblage de circuits électriques. Un électricien peut avoir des petites tâches et des tâches importantes.

Comme sur les gros chantiers, il doit travailler avec d’autres professionnels comme un architecte, peintre, plombier, etc. Un électricien doit coordonner son travail avec ces collaborateurs pour mener à bien un projet. Le métier d’électricien assure l’alimentation en énergie des appareils électriques. Cette personne est donc chargée de vérifier et réparer toutes les installations électriques.

L’électricien est aussi un technicien qui effectue l’installation et la sécurisation des nouveaux équipements. Il s’occupe des vérifications ainsi que de la pose des matériels comme les interrupteurs et les prises. L’électricien vérifie aussi la pose des réseaux de câbles et le lieu d’installation des compteurs électriques. Il veille à ce que le travail soit conforme aux normes de sécurité.

Un électricien peut intervenir sur un chantier au moment des travaux pour conseiller les clients et les maçons. Il intervient aussi avant la terminaison des travaux. L’électricien pourra ensuite brancher les appareils d’éclairage et électroménagers grâce aux maçons qui ont réalisé les réservations. Après, il distribue l’électricité qui est fiable et sécurisée. Mais il peut aussi réparer et changer les installations défectueuses. L’électricien peut également diagnostiquer une panne à l’aide d’un appareil de mesure.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier d’électricien ?

Comme tous les autres métiers, devenir électricien présente des mauvaises, mais aussi de bons côtés. Si vous aimez toucher à tout, ce travail renferme des avantages qui sont très intéressants. Un électricien est très utile pour une société ; les offres d’emplois pour devenir électricien sont nombreuses, que ce soit en intérim ou pour un poste confirmé. Les débouchés et les évolutions de carrière sont nombreux. Vous pouvez être ouvrier au début, et passer à chef d’équipe après. Vous avez le choix de choisir entre travailleur indépendant ou intérim.

Un électricien peut travailler pour son compte s’il fait bien son travail. Il faut faire très attention, car ce métier peut être dangereux. Une mauvaise manipulation peut augmenter significativement les risques d’accident.

Être électricien demande aussi à travailler le soir comme les week-ends. Vous devez avoir une large amplitude horaire et à travailler dans des positions inconfortables. Les conditions de travail sont souvent difficiles.

Les formations pour être électricien

Il existe plusieurs certifications qui s’obtiennent après une formation, comme le BEP, le CAP, etc., pouvant vous conduire à devenir électricien. Une formation de deux ou trois ans après le bac est obligatoire pour exercer cet emploi. Le métier d’électricien implique de nombreux risques. C’est pourquoi il faut obtenir un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité ou CACES. Si vous êtes un salarié, vous pouvez suivre une formation professionnelle grâce au CPF ou Compte personnel de formation.

Vous pouvez aussi vous former grâce à des dispositifs comme le PTP ou Projet de transition professionnelle. Vous pouvez préparer le CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques. Il y a le BP installation et équipements électriques, et le baccalauréat.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, il existe le BTS électronique et le BTS domotique qui exige une formation en bac+2. Il y a aussi des mentions complémentaires ou MC. Cette mention peut être une maintenance en équipements et installation électriques, ou technicien en énergies renouvelables.

Le salaire d’un électricien

Le salaire moyen d’un électricien dans le bâtiment varie en fonction de son statut. Un apprenti électricien peut obtenir des offres de rémunérations. Il existe deux contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. La rémunération est basée sur un pourcentage de salaire.

Dans le cas d’un contrat de professionnalisation, l’apprenti gagne environ 80 % du SMIC ou salaire minimum conventionnel.

Par ailleurs, avec le contrat d’apprentissage, il gagne entre 27 % à 78 % du SMIC.

Ces calculs sont basés de 35 heures de travail par semaine. L’électricien de bâtiment ainsi que l’électricien de maintenance sont aussi concernés. Il faut au minimum 5 ans d’expérience pour être crédible. Un électricien qui a réussi à passer ces 5 années peut percevoir des revenus plus élevés.

Au-delà de 10 ans, un artisan-électricien peut bénéficier d’un salaire avoisinant 30 000 € bruts annuels. Plus vous montez en expérience, plus vous vous dirigez vers un poste de chef d’équipe ou chef de chantier. Après un certain nombre d’années en tant que salarié, de nombreux professionnels décident de s’installer à leur propre compte.

Les qualités et compétences requises pour devenir électricien

La première qualité requise pour exercer ce métier est la patience. Ce travail peut être dangereux. La minutie est aussi indispensable pour garantir la sécurité du professionnel ainsi que celle des gens qui l’entourent.

Les métiers du bâtiment comme celui de l’électricien sont des emplois qui nécessitent une bonne condition physique. Vous pouvez parfois porter des charges lourdes.

Il faut aussi avoir un bon sens relationnel. En effet, lors des travaux en chantier, l’électricien peut être amené à travailler en équipe avec d’autres professionnels.

Outre les interactions avec d’autres professionnels du bâtiment, un électricien doit communiquer avec ses clients. Il doit les informer sur les précautions à prendre.

De nombreuses compétences techniques sont également indispensables. Un électricien doit savoir utiliser et maîtriser les technologies des équipements électriques. Il faut être capable de lire les schémas et les plans. Il faut avoir une capacité de gestion et savoir faire preuve de rigueur, être méthodique et avoir un excellent esprit d’analyse.

Un électricien doit être passionné par son métier et maîtriser parfaitement le domaine de l’électricité pour mener à bien ses tâches.

Dans certains cas, un électricien doit avoir d’un permis B pour les interventions nécessitant le transport de matériels.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.