Métiers

Gardien de la paix : concours, formation et salaire

Le 11 mai 2021 — 7 minutes de lecture
Gardien de la paix

Le gardien de la paix est un agent de la police nationale placé sous l’autorité du ministère de l’Intérieur. Il veille à la sécurité du public et des biens et prévient la délinquance pour maintenir l’ordre. Après le bac, il faut passer des concours pour devenir gardien de la paix et exercer au sein du corps d’encadrement et d’application de la police.

Le concours pour devenir gardien de la paix

Le métier ou l’emploi de gardien de la paix est une profession classée dans la catégorie B de la fonction publique. Il reçoit des candidats ayant passé un concours externe ou interne. Les lauréats du Bac peuvent accéder facilement au concours externe de gardien de la paix. Après passage au concours, l’élève suit une formation initiale de 12 mois en alternance en école de police et stages en service opérationnel. Par ailleurs, le concours interne est ouvert aux cadets de la République option police nationale ayant effectué leur formation initiale d’un an, les gendarmes adjoints volontaires (GAV) et les adjoints de sécurité (ADS) comptant au moins un an de service.

Deux voies de concours sont proposées aux candidats souhaitant d’accéder à un emploi de gardien de la paix : concours nationaux ou concours déconcentrés en outre-mer. Que ce soit du concours externe ou interne, tous les deux proposent les concours nationaux et concours déconcentrés. On distingue également deux types de concours nationaux :

  • Le concours national à affectation en Île-de-France : Celui-ci propose un nombre important de postes dans la région Île-de-France. Les lauréats y seront affectés durant au minimum 8 ans dès le début de leur nomination en tant que stagiaires.
  • Le concours national à affectation nationale : celui-ci propose des recrutements sur l’ensemble du territoire inclusivement en Île-de-France. Les lauréats seront affectés dans la région de leur première affectation. Ils y passeront leur exercice du métier au minimum 5 ans dès le début de leur nomination en tant que stagiaires.

Les concours déconcentrés en outre-mer sont organisés dans les domaines des services de police de Mayotte, Guyane, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française. Les élèves admis sont affectés directement dans ces régions dès la fin de leurs études. Notamment, les postulants peuvent se présenter aux concours autant de fois qu’ils veulent.

Les conditions d’accès

La participation aux concours demande de répondre à quelques exigences :

  • Il faut être de nationalité française et âgée, au 1er janvier de l’année du concours, de 17 ans au moins et 35 ans au plus ;
  • Pour les concours externes, le Bac ou un diplôme équivalent officiellement reconnu est souvent recommandé. Il se peut que les candidats aux concours externes soient déjà parents (au moins 3 enfants), néanmoins, ils peuvent concourir sans exigence de diplôme de niveau IV (baccalauréat ou équivalent). Il est de même pour les sportifs de haut niveau. Par ailleurs, les concours sont également ouverts pour tous ceux qui peuvent justifier d’au moins 3 ans d’activité dans la même catégorie socioprofessionnelle que celle du poste à pourvoir (2 ans pour les titulaires d’un diplôme de niveau VI – Diplôme national du brevet – ou de niveau V – CAP, BEP).
  • Le candidat doit être déclaré apte aux examens médicaux pour exercer une activité de jour comme de nuit.
  • Le candidat doit justifier d’un permis au port et à l’usage des armes.
  • Il est apprécié d’avoir de bonnes conditions physiques, notamment visuelles : les deux yeux doivent présenter une acuité visuelle de 15/10 et pour l’œil le plus faible au minimum 5/10. Pour les lunettes de correction ou lentilles de contact, elles ne doivent pas excéder de 3 dioptries pour arriver au 15/10 requis.
  • Justifié d’un casier judiciaire vierge.
  • Avoir été recensé et avoir effectué la journée de programme de défense et citoyenneté pour les candidats nés après le 31/12/1978 ou être en règle avec la législation sur le service national pour les autres candidats.

Les missions d’un gardien de la paix

Les gardiens de la paix exercent des fonctions opérationnelles, scientifiques, techniques, d’administration et de soutien. Ils travaillent au plus proche du public. Ils peuvent intégrer les services commissariat de police, une compagnie républicaine de sécurité (CRS), police judiciaire, préfecture de police de Paris (PPP), police aux frontières. Son activité se concentre surtout dans des services d’enquête, de renseignement, d’intervention ou encore de maintien de l’ordre. Ils peuvent également travailler au sein des unités des forces spéciales : maître-chien, motard, instructeur de tir. Leurs principales missions sont :

  • La sécurité : Assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions. Les gardiens de la paix sont présents dans les zones les plus urbanisées et visibles sur la voie publique. Secours et assistances des victimes.
  • L’ordre public : Le maintien et l’apaisement de l’ordre public sur l’ensemble de ses zones de compétence.
  • L’information et le renseignement : Signaler et prévenir tous dangers qui peuvent porter atteinte à l’ordre public, aux institutions, aux intérêts fondamentaux de la Nation ou à la souveraineté nationale.
  • La surveillance et sauvetage : contrôle et surveillance des voies publiques, sauvetage en haute montagne, en mer, motard, maître-chien

Évolution de carrière

Avec de l’expérience, le gardien de la paix peut effectuer des concours internes. Ainsi, il peut envisager d’exercer de nouvelles fonctions et avancer dans des postes d’encadrement. Il lui est possible d’occuper le poste de brigadier après 4 ans de service et ensuite devenir brigadier-major de police. Avec plus d’expérience selon son ancienneté, il peut également passer l’examen professionnel pour monter au grade de brigadier ou réussir aux concours internes pour les différents corps de la police nationale.

Par ailleurs, en passant un concours interne, le gardien de la paix peut aussi monter au grade d’officiers ou de commissaires. L’agent peut accéder à différents corps spécialisés de la police tels que : sauveteur en montagne, motard, maître-nageur sauveteur, membre d’un groupe, mécanicien auto, secouriste routier, métiers du renseignement, conducteur, tir, sports de défense, maître-chien, moniteur éducation physique, agent de protection rapprochée, démineur.

Situation du métier

Le gardien de la paix peut être amené à faire face à des situations dangereuses et délicates : manifestation, vol à main armée, cambriolage, braquage, bagarre, tapage nocturne. Il est donc recommandé pour un candidat qui veut intégrer le métier d’avoir une résistance physique et psychologique. L’agent de police doit toujours se montrer courageux, rigoureux et avoir la capacité de maitrise de toutes circonstances.

L’activité du gardien de la paix propose aussi un travail de nuit et le week-end avec des horaires très variés. Il doit donc toujours proposer une grande disponibilité à l’exercice du métier à tout moment. Il est nécessaire pour un bon gardien de la paix d’avoir l’esprit d’équipe et capacité d’adaptation pour optimiser les compétences dans l’équipe.

Salaires d’un gardien de la paix

Un gardien de la paix fait partie des métiers qui gagnent une rémunération et des salaires en fonction de son grade. Un élève de la première année gagne environ un salaire net mensuel de 1 360 euros. Après sa nomination en qualité de gardien de la paix, son salaire peut aller jusqu’à 1900 euros. Avec de l’expérience, il peut occuper le poste de brigadier et percevoir un salaire de 2 200 euros à 2 600 euros. Après, s’il tient la responsabilité de brigadier-chef, il peut toucher un salaire de 2 500 € à 2800 €. Pour un rôle de major, il touche un salaire de 2 700 € à 3 000 €.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.