Métiers

Quel est le salaire d’un agent immobilier ?

Activé 10 mai 2021 - 7 minutes de lecture
Salaire agent immobilier

Avec les montagnes d’informations présentes sur le web, pas facile de trouver une étude ou formation véridique pour une agence immobilière. Surtout quand on se trouve à l’extérieur du domaine, la recherche est d’autant plus difficile. Mais peut être est ce facile pour d’autres métiers qu’agent immobilier ? Si vous voulez savoir le montant du salaire ou des salaires d’un agent immobilier, les études données par cet article se sont basées sur les stipulations de la loi, en ce qui concerne la commission, le projet commercial, le statut si en indépendant ou salarié et le moyen d’en devenir un.

L’agent immobilier est celui qui facilite les relations et offres immobilières entre un propriétaire d’immeuble et un éventuel acheteur ou locataire. Auprès du vendeur,les agents représentent l’acheteur ou le locataire qui souhaite marchander et auprès de l’acquéreur. L’agent immobilier représente les conditions et les offres du vendeur. Mais alors, c’est qui qui le paie ? Quel est le montant de son salaire ? Vous trouverez tout sur son salaire, alors à suivre.

Ce que dit la loi

Nombreuses sont les études métiers qui présentent la fourchette des salaires d’un agent immobilier. Certaines de ces fourchettes confondent même la rémunération de l’agent immobilier avec celle du négociateur immobilier (qui est un métier tout à fait différent). Il est difficile de trouver une information exacte et véridique sous ces montagnes d’études aussi différentes les unes que les autres. Toutefois, il existe une référence universelle qui fournit toutes les prémices de l’exercice de ce métier et de sa rémunération. C’est la loi. Qu’importe l’activité professionnelle ou la profession, tout ce qui fait naître des relations humaines est régi par la loi et le droit du travail. C’est pour cette raison qu’il est impératif de connaître d’abord ce qu’elle dit à propos du salaire de l’agent immobilier.

« Rémunération » mais pas « salaire »

Si l’on se réfère à la Lexique des Termes Juridiques, le terme « salaire » implique l’existence d’un employeur et d’un contrat de travail. C’est la contrepartie du travail effectué par l’employé. Par contre, le terme « rémunération » implique des notions d’horaires et de prestation. Le métier d’agent immobilier, lui, est complètement indépendant d’un contrat de prestation. Le type de contrat qui définit ces missions est plutôt du genre mandat. Les obligations de l’agent immobilier auprès d’un client s’achèvent au moment où la mission a été remplie. Il s’agit d’une obligation de résultat, mais pas de moyens. Du moment que les clients sont satisfaits, les méthodes utilisées importent peu.

La loi Hoguet du 02 Janvier 1970 a d’ailleurs précisé que le terme le plus approprié pour désigner le salaire d’un agent immobilier est « la commission ». C’est cette loi qui encadre toutes les activités relatives aux agences immobilières. C’est également elle qui fixe les règles générales de l’exercice du métier.

Comment déterminer le montant de la rémunération ?

La loi Hoguet prévoit deux méthodes de détermination de la rémunération :

  • De manière forfaitaire: c’est-à-dire que la rémunération pour un travail déterminé est déjà précisée dans le mandat.
  • Sur la base d’un pourcentage: c’est-à-dire que la rémunération se fera en fonction du prix de vente ou du loyer.

C’est cette deuxième méthode qui est plus fréquemment utilisée par les professionnels immobiliers. Toutes les conditions relatives à la liquidation de cette rémunération doivent être expressément écrites dans le mandat. Que ce soit le taux du pourcentage, les conditions ou les procédures, aucun élément ne doit échapper à la vigilance des parties. Tout cela pour éviter tout risque de litige ou de mécontentement à la fin de l’engagement des parties.

La détermination du montant est totalement libre entre les parties, du moment qu’il a fait l’objet d’un consentement mutuel.

Laquelle des deux parties est chargée de payer la note ?

Selon l’article 73 du Décret n°72-678 du 20 Juillet 1972, les parties sont libres de choisir la personne chargée de régler les honoraires de l’agent immobilier. La charge de la rémunération peut être exclusivement donnée à une seule partie, ou bien partagée. Quel que soit l’accord des parties, les décisions doivent figurer dans le mandat.

Quelles sont les modalités de règlement des honoraires ?

Toutes les méthodes de paiement sont admises dans le règlement des honoraires de l’agent immobilier. Il peut être payé en une seule fois, ou en plusieurs échéances, selon les exigences du mandat et la pluralité des missions. Une seule règle subsiste : l’agent immobilier doit délivrer reçu à la réception du versement de sa rémunération.

Le salaire d’un agent immobilier débutant

Le salaire d’un agent immobilier dépend de plusieurs facteurs : son niveau d’expérience, son statut, le milieu et la région où il exerce. Mais en principe, le débutant en la matière encaisse une rémunération moyenne de 1 400 € net par mois (primes incluses). Le débutant, c’est le diplômé qui a exercé le métier d’agent immobilier pendant moins de trois ans. Avant de savoir les différents statuts et rémunérations de l’agent immobilier, voyons en quelques mots la formation requise pour en devenir un.

Comment devenir un agent immobilier ?

Pour devenir agent immobilier ou être embauché par une agence immobilière, il suffit d’avoir un diplôme de niveau bac+2 en BTS (professions immobilières, NDRC ou MCO). Des formations en licence et en master existent également si vous voulez augmenter vos chances de réussite dans le métier.

Les deux types de statuts d’agence immobilière

Un agent immobilier est un commercial indépendant. Par contre, il est appelé « négociateur immobilier » quand il travaille pour une agence immobilière indépendante ou franchisée. Dans ce dernier cas, le négociateur ou conseiller immobilier reçoit un salaire fixe chaque mois, contrairement à l’agent qui est rémunéré à la réalisation d’une vente ou d’une location (le pourcentage est généralement fixé entre 3 et 8 % du prix de la vente).

L’évolution de carrière dans les professions immobilières

Quand un agent immobilier atteint la 4ème année d’exercice, on dit qu’il est au milieu de sa carrière. Dans ce cas, il encaisse une rémunération mensuelle moyenne de 2 620 €.

Quand il acquiert plus de 10 ans d’expérience, l’agent immobilier monte au niveau de « confirmé » et reçoit une rémunération mensuelle moyenne de 4 300 €.

Au bout de plus de vingt ans de carrière, l’agent immobilier atteint le summum du niveau de l’emploi. Il peut alors toucher jusqu’à plus de 5 490 € par mois. Les agents immobiliers de luxe, eux, peuvent toucher jusqu’à plus de 6 000 € par mois.

Bref, si le métier d’agent immobilier vous intéresse, il vous suffit de regarder les offres d’emploi actuellement présentes sur le marché du travail. Comme ça, vous constaterez vous-mêmes les compétences requises, les salaires et les réelles rémunérations.

 

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.