Métiers

Métiers à risques : les 15 emplois les plus dangereux de France

Activé 5 mai 2021 - 12 minutes de lecture
Métiers dangereux

Dans le monde du travail, vous trouverez des métiers présentant un niveau de danger élevé sur la réalisation de la mission et qui nécessitent des mesures de protection spécifiques. Cette liste exclut les professions militaires. L’exercice de ces derniers inclut naturellement le facteur risque à tout instant. Nous allons nous intéresser aux métiers jugés ordinaires, mais ayant un risque nettement supérieur à la moyenne. Cette liste énumère les métiers dangereux en France et demande l’assurance d’une sécurité. Les emplois dans la médecine et le militaire comportent des risques inhérents. Nous avons donc préféré les ignorer pour cette fois. La liste représente les postes jugés sans danger à première vue. Mais avec un peu d’analyse et d’observation, vous trouverez les risques de la profession. Les métiers dangereux peuvent proposer un salaire attractif. Les employeurs peuvent offrir une rémunération allant au-delà de 3 000 euros bruts par mois.

Élagueur

Cette profession figure dans la liste des métiers à risques. Ce travail vous mènera à grimper en hauteur des arbres. Votre objectif est de couper les branches faibles ou jugées dangereuses. Vos équipements de travail sont des outils dangereux. Vous manierez des tronçonneuses, des scies mécaniques et autres objets tranchants.

Les arbres peuvent être à proximité des fils électriques. Vous risquez donc une chute mortelle depuis les hauteurs, une coupure grave, mais aussi d’une électrocution. Les chances de finir écrasé par un arbre existent également.

Chaque année, les compagnies déplorent des morts dans le métier. Les statistiques indiquent une note au ratio de 1/1618. Ce chiffre exclut les différentes fractures causées par les accidents. À titre comparatif, le Canada compte 33 morts sur 100 000 professionnels par an.

L’élagage des arbres nécessite des connaissances et un savoir-faire spécifiques. Vous devrez respecter des mesures de protection et de sécurité bien strictes pour diminuer les risques d’accident lors d’une mission. Vous devrez connaitre les spécificités de chaque arbre sur la coupe et l’élagage.

Pilote d’avion

Être pilote d’avion figure parmi les métiers de rêves des jeunes. En exerçant comme pilote de ligne, vous devez avoir l’assurance de la préparation, le bon déroulement d’un vol, et l’atterrissage. Ce métier nécessite le respect scrupuleux de tous les protocoles de sécurités et de sureté. Ces mêmes règles interdisent les appareils électroniques et les lectures aux pilotes.

Ce travail présente un risque sur votre santé. La position assise en longue durée, la contamination de l’air dans l’appareil, et l’exposition aux différents rayons dans le cockpit constituent de grands dangers. Cependant, sachez que des problèmes plus graves peuvent arriver, parmi lesquels nous pouvons citer le crash de votre avion. Vous pouvez également subir un incendie ou une panne matérielle en plein vol. Le nombre de décès a une note de 1/1785 pilotes par an.

Agriculteur

L’agriculteur s’occupe de la production et de la récolte de son exploitation. Ce métier vous demandera également de vous charger des finances et de l’administration. Il existe différentes spécialisations dans ce secteur. Devenir agriculteur présente cependant des risques.

Les pesticides et les fongicides constituent des dangers pour votre santé. L’exposition à ces produits peut provoquer des maladies ou infections plus ou moins graves. Sur les champs, vous utiliserez des tracteurs et autres engins imposants. L’utilisation de ces derniers vous expose à des risques d’accident non négligeables.

L’isolement est également un facteur risque pour votre santé, notamment celle mentale. Il peut entraîner divers problèmes tels qu’une dépression. Cette dernière peut ensuite conduire au suicide. Chaque année, les chiffres affichent une proportion de décès de 1/2597.

Ouvrier en sidérurgie et mines

Ce secteur d’activité présente différents dangers au salarié. Vous travaillerez dans une usine ou dans une mine. Votre responsabilité est la surveillance et la régulation des différentes phases de productions de métaux. Vous les verrez à l’état liquide et à très haute température (plus de 1000 °C).

Durant les phases de productions, vous côtoierez le métal en fusion. Cela représente déjà un risque en soi. Vous travaillerez dans une fournaise permanente. Vous pouvez contracter des maladies et infections respiratoires. Les surfaces de travail sont brulantes et dangereuses.

Une goutte de lave peut avoir de graves conséquences sur vous malgré votre équipement de protection. La manipulation des machines et du feu engendre des dangers d’incendies, d’explosions et des contaminations radioactives. Cet emploi peut aussi vous amener à travailler en hauteur. Cela intègre le risque de chute à la liste. Le secteur compte 1 décès pour 2 597 employés par an.

Manutentionnaire

Le manutentionnaire travaille dans un entrepôt ou dans les quais de chargement. Ce métier consiste dans le transport des marchandises depuis les véhicules vers une zone de stockage, ou inversement. Vous conduirez les différents engins de levage. Cela permet de porter les lourdes marchandises. Vous effectuez le conditionnement des produits à l’arrivage et à l’expédition.

Le maniement des engins de levage nécessite de la concentration. Vous soulèverez des charges lourdes avec votre véhicule. Un seul faux mouvement peut conduire à la catastrophe. Vous pouvez finir sous le poids d’un chargement de plus de 600 kilogrammes. Le métier exige des efforts physiques importants. Cela peut nuire à votre santé. Le nombre de décès enregistré est d’un pour 2 684 salariés par an.

Pêcheur en haute mer

Le lieu d’activité de ce professionnel est en mer. En exerçant ce métier, vous vous occuperez de votre navire tout en pêchant. L’entretien du bateau concerne le filet de pêche, le nettoyage et la réparation des dommages.

Vous partirez en haute mer pour pêcher. Vous vous occuperez de la préparation des matériels. Les casiers, les filets, les lignes, les chaluts font partie de vos outils de travail. Lors de la plongée du filet, vous risquez de vous retrouver empêtré dedans. Le pont est glissant. Le danger de se retrouver à la mer est omniprésent. Vous devrez donc faire attention lors des manœuvres. Les tempêtes et les fortes pluies en mer empirent les situations.

Le métier exige un important effort physique. Bien qu’aider d’un treuil mécanique, vous souleviez un filet chargé d’une centaine de kilos de poissons. Vous mettez en jeu votre vie à chaque sortie en haute mer. À titre d’information, le plus dangereux métier au monde se trouve en Alaska. Il s’agit de la pêche aux crabes. Les marins bravent des eaux froides, voire glaciales, et agitées. Le taux de décès par année est de 1/500.

Couvreur de toiture

La réparation et la réhabilitation des toitures des bâtiments sont le métier du couvreur. Vous travaillerez en hauteur en grimpant sur les échafaudages. Vous manipulerez divers matériaux comme les tuiles de terre cuite ou de béton, l’ardoise, l’aluminium, le zinc ou le verre.

Le danger le plus proche concerne les risques de glissades. Vous effectuerez le remplacement des toits à une altitude jugée menaçante. Au minimum, vous risquez une fracture. Au pire, vous pouvez mourir. Avec la chaleur, vous pouvez subir des vertiges ou des coups de chaleur. Cela accroit la menace de chute. D’autres risques sont présents. Ce travail vous expose au rayon ultraviolet du soleil. Cela peut entrainer un cancer de la peau. Le nombre de décès est de 1/2881.

Ouvrier de maintenance

Ce métier vous amène à travailler sur les structures fixes, les structures mobiles, les réseaux et les appareils de plomberie, de chauffage ou d’électricité. Vous travaillerez sur les maçonneries, les charpentes, les ouvertures et les vitreries.

L’entretien de ces machineries nécessite une précision sans failles. Vous aurez à réparer ou dépanner des broyeuses ou des lignes de trains. Le risque mécanique dans le métier est les coupures, les écrasements, les happements, les chutes ou encore les emprisonnements. Les lieux de travail comportent également des risques inhérents. Par exemple, l’entretien des rails de trains vous expose aux véhicules lourds roulant à pleine vitesse. Les statistiques affichent un taux de décès de 1/5405.

Éboueur

Cette activité peut sembler sans danger aux premiers abords. En effet, ce métier consiste dans la collecte des ordures ménagères à bord d’un camion spécialisé. Vous récolterez et trierez les déchets avant de les envoyer dans la benne. Cette dernière possède un système de broyage de détritus.

Votre lieu de travail est la rue. Parmi les différents endroits possibles, cette dernière figure parmi les zones dangereuses. Vous pouvez être victime d’accidents de la route. Les horaires nocturnes augmentent ce risque.

La récolte des déchets présente également un danger. Les foyers jettent des débris de verres, de seringues usagées ou autres objets tranchants. La coupure peut vite se compliquer à cause des microbes et des germes concentrés dans les ordures. Il est nécessaire d’intervenir rapidement pour éviter une septicémie. Le ratio de décès est de 1/3968 par an.

Chauffeur routier

Le chauffeur routier se trouve parmi les métiers du transport. Vous vous déplacerez avec les marchandises d’un point de départ vers une destination définie par votre employeur. Ce métier requiert une attention continue. Les conduites nocturnes font partie de votre travail.

La distance à couvrir peut être longue. Vous pouvez conduire d’un pays à un autre en Europe. La pression dans le secteur est importante. Vous serez en position assise durant des heures. Cela a un effet néfaste sur votre santé. Le risque d’endormissement reste le plus grand danger. Un moment d’inattention et vous pouvez subir un accident mortel. Les conditions climatiques s’ajoutent aux dangers du métier. La pluie et la neige sont deux éléments pouvant provoquer des accidents de la route. Le taux est de 1 décès pour 5464 professionnels.

Ouvrier dans le bâtiment

Les ouvriers en bâtiments sont présents sur les différents sites de construction. Pour chaque ouvrage, vous préparerez les échafaudages et les plates-formes. Vous transporterez manuellement les différents matériaux et matériels nécessaires pour la construction.

Votre environnement présente divers risques à votre santé. Par exemple, les postures contraignantes, les expositions au soleil et aux moisissures, les espaces clos peuvent nuire à votre état. Travailler en hauteur intègre les chutes parmi les dangers immédiats de ce métier. Un manque de vigilance de votre part peut conduire à un happement par une des machines sur le site. Vous devrez également faire attention aux installations électriques. Les explosions, les incendies sont autant de danger pour vous. Le taux de décès est de 1/5464.

Pompier

Le métier de pompier est populaire. Ils interviennent face aux incendies, aux accidents, aux catastrophes naturelles et autres situations d’urgences. Les dangers sont la vie quotidienne d’un pompier.

Dans votre activité, vous vous exposerez aux contagions de virus ou de bactéries. Par exemple, en secourant une victime de laboratoire, vous risquez de contracter les maladies présentes sur les lieux. Les incendies sont néfastes à votre santé. Le niveau de toxicité dépend des combustibles brulés. Vous respirerez des gaz mortels durant vos interventions. Le risque d’hypoxie est également présent.

Technicien en équipement nucléaire

Cette activité concerne la surveillance du matériel utilisé, la manipulation des combustibles et de la prévention des risques liés au taux de radiations. Vous exercerez dans les centrales nucléaires ou dans les laboratoires.

La présence du roulement par poste peut vous conduire à travailler la nuit ou les jours fériés. Durant votre activité, l’exposition permanente aux différents produits dangereux est un danger pour votre santé. La radioactivité est néfaste. Les risques d’explosions ou de fuites se classent dans la liste des dangers mortels. La proportion de morts est de 1/3251.

Démineur

Sans surprises, le métier de démineur figure dans cette liste. Vous passerez chaque jour de votre travail en compagnie d’objets hautement explosifs. Vous travaillerez au milieu d’éléments mortels. Dans les services publics et en ville, un robot télécommandé vous assiste. Mais vous effectuez vos missions souvent seul.

Vous scruterez les champs à la recherche de bombes, de mines antipersonnel de la dernière Grande Guerre ou des zones de conflits. Malgré les entrainements et les évolutions de la technologie, les accidents mortels existent encore. Le ratio est de 1 décès pour 5874 par an.

Bûcheron

L’abattage des arbres comporte des risques. La coupe d’un arbre d’une centaine de kilos ou plus peut finir en accident mortel. Vous devrez être vigilant à tout moment. L’anticipation de la chute de l’arbre doit s’accompagner d’une bonne étude du terrain. Une erreur et tout peut finir en catastrophe.

Les tronçonneuses et les scies sont également des objets dangereux. Les risques de coupures et de plaies demeurent présents. Les statistiques affichent un taux de 1 mort pour 4256.

Conclusion

Cette liste énumère les métiers dangereux en France. Les emplois dans la médecine et le militaire comportent des risques inhérents. Nous avons donc préféré les ignorer pour cette fois. La liste représente les postes jugés sans danger à première vue. Mais avec un peu d’analyse et d’observation, vous trouverez les risques. Les métiers dangereux peuvent proposer un salaire attractif. Les employeurs peuvent offrir une rémunération allant au-delà de 3 000 euros bruts par mois.

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.