Métiers

Métiers du droit : quel est le salaire et la formation d’un clerc de notaire ?

Le 22 avril 2021 — 6 minutes de lecture
Clerc notaire

La présence d’un clerc de notaire est indispensable dans la vie professionnelle d’une société. Il exécute dans son emploi la rédaction de contrats et d’actes notariés dans le cadre d’une situation juridique. Dans la vie privée, une personne sollicitera ses services dans le cadre d’un divorce, d’une succession, d’un testament, ou d’un acte notarié. Au niveau du monde des affaires et du commerce, sa présence reste importante en sa fonction notariale. Une formation d’au moins deux ans permet d’aspirer à un poste de clerc de notaire. Et les salaires sont évolutifs et attractifs, en plus des offres d’emploi en abondance.

L’appel à un clerc de notaire peut arriver dans diverses situations nécessitant un point de vue juridique. Il intervient aussi dans le secteur commercial et immobilier. Sa présence est nécessaire pour officialiser un contrat, des offres de vente ou des dossiers en cours.

Description de la profession

Un clerc de notaire possède des responsabilités variées et fait partie des métiers intervenant dans des cas nécessitant des pouvoirs juridiques. Les activités dépassent largement ceux d’un simple secrétaire. L’expérience vous mènera à travailler avec un ou des notaires. Votre présence peut devenir importante au sein d’un office. Vous travaillerez dans une étude notariale, en collaboration avec un notaire et les autres membres du bureau.

Dans votre emploi, vous êtes un technicien du droit et assistant du notaire. Le cœur de votre métier consiste à assister un notaire dans ses fonctions. Vous préparez et rédigerez les différents actes notariés. Vous effectuez les authentifications sur chaque document. La rédaction d’un contrat doit suivre des règles de conformités. Vous gèrerez l’accueil d’un client. Vous commencerez ensuite l’étude d’un dossier.

Un clerc de notaire travaille dans le domaine juridique. Vous devrez connaitre chaque élément de ce secteur. Vous pouvez être polyvalent. Dans ce cas, vous aurez une excellente connaissance en Droit. Vous pouvez écrire des contrats sur un achat, une vente, une donation, un mariage ou encore une succession. L’authentification du notaire ajoutera le caractère légal du document.

En constituant le dossier d’un client, vous réaliserez des recherches. Vous suivrez l’affaire en cours tout en rassemblant les pièces administratives nécessaires. Vos connaissances en droit et en jurisprudence vous aideront à faire face à toutes les situations. Le métier évolue constamment. Vous devrez effectuer des recherches pour vous mettre à jour sur les nouvelles lois et la jurisprudence.

Les compétences nécessaires

L’exercice de cette profession exige des compétences et des qualités personnelles pour le bon déroulement de l’activité professionnelle.

  • La rigueur :

Vous traiterez des affaires délicates. Une négligence peut conduire à des résultats catastrophiques. Votre travail doit être minutieux. La rédaction des contrats nécessitera toute votre attention. Chaque document demandera une attention particulière. Votre aptitude à détecter les anomalies sert dans ce métier. Vous devrez également maintenir vos connaissances juridiques à jour.

Cette rigueur interviendra dans votre méthode de travail. Votre activité suivra une organisation impeccable. Vous devrez pouvoir anticiper les imprévus et les situations.

  • Un sens relationnel :

Parmi vos responsabilités se trouve l’accueil des clients. Votre aptitude à les écouter, les conseiller et les informer est primordiale. Une mauvaise communication peut conduire à la perte d’un cas. Vous rencontrerez des dossiers délicats. La discrétion est une qualité indispensable. La présence des clauses de confidentialités envers votre client vous oblige à garder le silence sur son affaire.

  • Connaissance du milieu juridique :

Cela concerne votre capacité à déterminer la durée d’une procédure. Cet emploi nécessite également des compétences rédactionnelles et de recherches. Vous rédigerez des contrats et des actes juridiques. Vous devrez maitriser le langage professionnel. La classification des documents, la gestion administrative, les démarches auprès d’organismes, la vérification de l’authenticité des actes entrent parmi vos responsabilités.

La formation requise

Devenir un clerc de notaire nécessite au minimum deux ans d’études après l’obtention du baccalauréat. Vous pouvez choisir entre trois formations juridiques pour cette fonction :

  • Le Bac +2 ou BTS notariat:

Cela équivaut à 2 ans d’études. Ce diplôme vous orientera vers un poste d’assistant de clerc de notaire, de Formaliste ou de Négociateur. Vous pouvez l’obtenir en suivant une formation au sein d’un Institut des Métiers du Notariat (IMN).

  • La Licence Professionnelle Métiers du Notariat ou Bac+3 :

Ce diplôme vous donne accès à des postes de Juriste rédacteur d’actes en office de notaires ou premier clerc de notaire. Une formation de niveau bac +2 en BTS notariat, DEUG mention Droit, Licence en Droit, DUT Carrières juridiques ou judiciaires vous permet d’accéder à ce diplôme.

  • Le bac+4 ou Diplôme professionnel de l’Institut des Métiers du notariat:

Avec une formation en alternance après votre licence, vous pouvez l’obtenir. Ce diplôme vous permet de choisir une spécialisation.

Le salaire et les débouchés

Des facteurs contribuent à l’estimation du salaire d’un clerc de notaire. Votre expérience est la première raison de l’évaluation de salaire. Le second motif concerne l’office de travail, c’est à dire les métiers avec lesquels vous collaborez. Un bureau reconnu contribuera à l’augmentation de votre rémunération et les salaires que vous allez percevoir.

En moyenne, un débutant percevra environ 2 000 euros bruts par mois en France ou à Paris en tant que salarié ou employé. Avec l’expérience et le temps, votre rémunération sur une évolution peut arriver à une moyenne de 2 700 euros. Il est possible d’atteindre un salaire brut de 5 400 euros. Pour cela, vous devrez mettre toutes les chances de votre côté (choix de l’office, formations, spécialisations).

Conclusion

Chaque année en France, les statistiques estiment les offres d’emploi et recrutements à environ 2 000 clercs de notaire. La carrière de clerc notaire propose une évolution des salaires attractive dans le milieu juridique. Toutefois, vos charges de travail peuvent augmenter drastiquement selon le contrat ou les besoins de votre collaborateur. Vous ajouterez les courts délais entre les procédures d’instructions et l’établissement des dossiers juridiques. Une très bonne organisation et la connaissance du métier vous permettront d’atteindre vos objectifs.

 

 

Elodie

Spécialisée dans le coaching de carrière, Élodie fournit à ses clients un accompagnement complet dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion professionnelle. Elle a pour mission d’analyser leurs connaissances, leurs acquis, leur personnalité et leurs centres d’intérêt, afin de les aider à choisir le métier le mieux adapté à leur profil et à booster leur carrière.