Métiers

Dubaï : le salaire et les emplois idéals pour les francophones

Le 28 juin 2021 — 9 minutes de lecture

Vous souhaitez vous installer aux Émirats pour entamer une nouvelle carrière et booster votre expérience. Dubaï se présente comme la solution idéale ! Pour garantir la réussite de votre projet, vous devez vous poser une série de questions : Comment s’y prendre ? Comment faire pour trouver du travail depuis la France ? Quels sont les profils recherchés ? Dans cet article, nous mettons à votre disposition toutes les informations dont vous avez besoin pour vous aider à démarrer votre recherche d’emploi le plus efficacement possible à Dubaï.

Le marché du travail à Dubaï

Dubaï est sans aucun doute la ville qui attire le plus d’immigrants aux Émirats arabes unis. Le marché du travail est très diversifié et interculturel. Si vous avez un diplôme universitaire et de nombreuses années d’expérience, vous trouverez certainement des opportunités recherchées dans des domaines tels que l’informatique, la restauration, le luxe, la haute technologie ou le tourisme. En raison du grand nombre d’expatriés à Dubaï, la concurrence entre les demandeurs d’emploi est assez forte et nombreux sont ceux qui changent régulièrement de poste.

Les profils recherchés

Suite à la crise liée entre autres à la Covid, le marché du travail à Dubaï est atone, mais il existe toutefois quelques opportunités à saisir. Tout d’abord, les entreprises dubaïotes recherchent des experts en transformation numérique du secteur public ou privé pour intégrer toutes les technologies numériques dans leurs activités.

Les entreprises recherchent également de nombreuses fonctions supports pour maximiser la rentabilité de leur activité, tout en menant des activités juridiques et financières incontestées. Par conséquent, toutes les professions liées à la conformité, à ​​la gestion des coûts, aux conseillers fiscaux ou aux analystes (data scientists) sont populaires.

Enfin, il convient de souligner que l’entreprise privilégie les archives qui ont été créées aux émirats, qui ont une bonne compréhension du marché du Golfe et un niveau d’éducation élevé. Bien entendu, un bon niveau d’anglais est requis, qui reste la langue de référence dans le monde du travail. L’arabe peut améliorer l’attrait de votre CV, mais ce n’est en aucun cas nécessaire.

Les secteurs qui recrutent

Le domaine informatique et numérique

À Dubaï ou dans le reste du monde, l’informatique est un des principaux domaine qui recrutent. Les entreprises des Émirats arabes unis ont particulièrement besoin de compétences numériques pour développer le marché et se positionner sur les nouvelles technologies haut de gamme. Les ventes en ligne augmentent et les relations clients sont grandement affectées. Un réseau doit être développé pour répondre aux attentes des clients et rester compétitif dans un environnement de travail de plus en plus digital. Ensuite, les entreprises locales et internationales sont très désireuses que les ingénieurs en informatique mettent en œuvre leurs compétences en codage informatique, analyse de données, etc. Selon Gulf News, un célèbre journal de langue anglaise publié à Dubaï, les ingénieurs sont l’une des professionnels les plus demandées. Un ingénieur expérimenté trouvera toujours un emploi.

Cependant, pour les jeunes diplômés, trouver un emploi est parfois plus compliqué (mais pas impossible). En termes de salaire, le salaire mensuel d’un ingénieur informatique se situe entre 5 000 et 6 000 euros, selon l’entreprise qui l’emploie. Mais le salaire n’est pas le seul avantage de ce type de poste. La plupart des entreprises proposent également des voitures de société, des hébergements et parfois même plusieurs billets d’avion vers et depuis la France tout au long de l’année. Dans certains cas, vous pouvez bénéficier d’une assurance nationale étrangère spécifique. Veuillez noter qu’il couvre tous les domaines et circonstances particulières dans lesquels vous déménagez à l’étranger.

Dans le domaine financier, les compétences informatiques sont également très recherchées. En particulier, les experts fiscaux et les experts en modélisation financière devront aider les entreprises à gérer l’introduction de la nouvelle TVA. Pour cette raison, il est largement recommandé d’utiliser des compétences informatiques pour analyser correctement les données.

L’hôtellerie et la restauration

C’est le domaine qui a connu une croissance rapide dans cet émirat, ces dernières années. Le nombre croissant d’expatriés et la croissance du tourisme ont grandement participé à cette croissance.

Dans ces domaines, le savoir-faire français est sans aucun doute le plus connu au monde, alors profitez-en ! Il existe de nombreuses possibilités d’emploi, quel que soit le poste ou le salaire offert. Le salaire d’un chef cuisinier est d’environ 2500 euros et de nombreux  » success stories » ont débuté dans cet émirat.

Le domaine de l’éducation

L’éducation est nécessaire, mais le personnel est insuffisant. Dubaï a créé de grands établissements d’enseignement, mais la ville travaille d’arrachepied pour recruter les enseignants dont elle a besoin pour enseigner, en particulier dans les classes élémentaires où la plupart des enseignants sont recrutés.

Outre les classes élémentaires, toutes les écoles de Dubaï manquent d’enseignants dans diverses matières telles que les mathématiques, la musique, les sciences, la technologie, etc. Ainsi, en travaillant dans un lycée, les enseignants peuvent espérer toucher environ 3000 euros. Un salaire qui reste dans la moyenne si en plus de celui-ci, si le logement est également fourni.

Pour postuler à un emploi d’enseignant, vous devez être titulaire d’un diplôme d’enseignement du français (CAPES ou autre), pour pouvoir enseigner en anglais et soutenir vos nombreuses années d’expérience. Quel que soit le domaine professionnel, l’expérience est une condition indispensable à l’emploi à Dubaï. Pour gagner la crédibilité d’une immigration réussie aux Émirats arabes unis, il faut profiter de quelques années en France . Une autre option est de devenir professeur ou assistant de français via l’alliance française ou en cours particuliers. Les Dubaïotes recherchent des cours de français pour découvrir la culture et la langue. Vous pouvez régulièrement trouver des offres d’emploi qui correspondent au profil de chacun avant de démarrer votre propre entreprise. Toutes les portes sont ouvertes !

Les procédures pour travailler à Dubaï

Pour visiter Dubaï, vous n’avez pas besoin de visa. Cependant, une fois arrivé à l’aéroport, un tampon sera apposé sur votre passeport. Vous pouvez rester dans la région jusqu’à 90 jours. Toutefois, si vous êtes français, vous n’avez pas besoin de visa pour vous rendre à Dubaï. Vous ne pourrez pas utiliser ce visa touristique pour travailler à Dubaï (c’est illégal) ; vous aurez besoin d’un visa de travail avant de vous rendre à Dubaï ! Veuillez noter qu’avec ce visa de travail, vous pourrez parrainer les membres de votre famille.

La demande de VISA de travail

Pour demander d’abord un visa de travail, veuillez noter que vous devez signer un contrat de travail à Dubaï avant de demander un visa. Ensuite, vous aurez besoin des documents suivants pour procéder à la procédure :

  • pièces d’identité et une copie du diplôme (légalisé).
  • Vous devrez également subir un examen physique et ouvrir un compte bancaire à Dubaï. En particulier, vous avez besoin de sponsors (particuliers/entreprises/organisations). C’est votre employeur/entreprise qui vous embauche.

Votre garant est votre tuteur : veuillez conserver vos papiers correctement pour obtenir le visa en votre nom. Il paie les frais à la Direction générale de la résidence et des affaires extérieures des Émirats arabes unis (GDRFA). Les visas sont délivrés par le « Ministère des droits de l’homme ». Les ressources des Émirats arabes unis et des Émirats arabes unis » (MoHRE). Celui-ci sera ensuite tamponné sur votre passeport. Veuillez noter que votre parrain répondra à votre place. Cela signifie que vous serez également responsable de vos actions dans votre vie quotidienne (par exemple, cela vous aidera à trouver un logement… Par conséquent, quel que soit le travail que vous faites, où que vous soyez, prenez-le au sérieux ! Certaines personnes ne pourront pas obtenir ce précieux visa/permis de travail : si vous avez le VIH, la tuberculose, ou si vous avez l’hépatite B. rappelez-vous lorsque vous arrivez à Dubaï, les doigts, la rétine et même l’ADN seront reconnus par les empreintes digitales.

Le salaire minimum à Dubaï

Tout d’abord, il est important de savoir que dans certaines industries, il n’est pas rare de travailler six jours par semaine (y compris le dimanche) et qu’il n’y a pas de salaire minimum en Émirats arabes unis. Cependant, il existe un « salaire de base » applicable uniquement aux étrangers. Il est généralement déterminé par l’employeur et offre des avantages différents selon l’entreprise : logement, transport, scolarité des enfants, etc. Le salaire mensuel moyen des expatriés à Dubaï est également estimé à environ 2500 euros.

La recherche d’un emploi à distance pour Dubai

Il n’est pas rare que les courriels, CV et lettres de motivation envoyés aux entreprises de Dubaï par plusieurs méthodes restent sans réponse. Cependant, il faut être persévérant pour décrocher un emploi.

Autre information importante pour optimiser vos chances de trouver un contrat de travail à Dubaï : l’anglais ! La langue de Shakespeare est utilisé quotidiennement dans cet émirat, à l’instar de l’arabe.

Il est important de rappeler que Dubaï est une ville moderne et de nombreuses entreprises interviennent sur les réseaux sociaux !  N’hésitez donc pas à vous rendre sur les médias sociaux pour trouver des offres d’emploi intéressantes et consulter des sites web tels que Expat.com !

De nombreuses associations étrangères sont également basées à Dubaï : la Ligue française, la Ligue française des ligues, etc.

Pascal

Pascal est un conseiller en création d’entreprise. Il accompagne les entrepreneurs dans l’optique de garantir la viabilité de leur projet et le bon développement de leur structure professionnelle. Il analyse la faisabilité de chaque projet de création d’entreprise, aide l’entrepreneur dans le choix du statut juridique et dans celui des partenaires financiers.