Métiers

Sport : les paramètres qui influent sur le salaire d’un footballeur

Le 29 juin 2021 — 6 minutes de lecture
Footballeur

Un footballeur en France est un sportif de haut niveau évoluant dans un club ou des clubs de foot comme le PSG par exemple. Il doit toujours chercher à s’améliorer sur le terrain pour attirer l’attention des recruteurs. Sa valeur marchande dépendra de ses prouesses au foot selon la saison. Il reste toutefois impossible de définir clairement les critères pour établir le salaire d’un professionnel. La différence de salaire entre les footballeurs professionnels reste flagrante. Les stars et les superstars perçoivent des revenus très élevés.

Le métier de footballeur

Le véritable rôle d’un footballeur est de faire gagner son équipe. Cela vaut pour toutes les compétitions. Pour atteindre cet objectif, il doit s’entrainer quotidiennement. Il alternera les exercices en groupe et individuel. Le joueur de foot professionnel a l’obligation de fournir le maximum d’effort. Cela s’applique pour un remplaçant ou un titulaire. L’objectif est de se faire repérer par les recruteurs d’un club de ligue 1 ou d’un autre pays.

Un joueur professionnel doit surveiller son hygiène de vie. Une vie saine peut améliorer les performances. Cela signifie une limitation sur l’alcool et les repas trop gras. Il reflète également l’image de son club. Les écarts de conduite sont à éviter sur et en dehors du terrain avec d’ autres clubs.

La persévérance fait partie du vocabulaire du footballeur professionnel. Il doit continuer de s’améliorer malgré les échecs sur son parcours. La patience est nécessaire durant les périodes difficiles. Il doit continuer à travailler pour son équipe. Le sens de l’écoute est principalement important pour le jeu collectif. Cela sert également lors des interventions de l’entraineur.

Le recrutement d’un joueur par un autre club se finalise avec un contrat d’embauche. Le joueur devra se plier à la discipline de son nouvel employeur et déménager. Les contrats actuels affichent une durée maximum de 5 ans. Mais des résiliations avant terme surviennent fréquemment. Le nombre de transferts enregistré par la FIFA en 2020 prouve la forte mobilité des joueurs actuels (17 077 transferts). Cela a impliqué 14 432 joueurs.

La profession reste très sélective. Avec plus de 2 millions de licenciés recensés en France, 1 % seulement possèdent le statut de footballeurs professionnels. La durée d’une carrière dure environ une dizaine d’années. Les joueurs performants se situent entre 18 ans et 30 ans. Des exceptions comme Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic ou Messi prouvent encore leurs valeurs au-delà de 30 ans.

Les divisions et les ligues professionnelles

Le revenu d’un footballeur professionnel dépend de son lieu d’exercice. Les différentes divisions représentent les étapes à franchir. Pour la France, la Ligue 1 est la division élite dans le secteur du football professionnel. Un club évoluant dans les grands championnats dispose de moyens financiers conséquents. Or, ces clubs sont l’employeur du footballeur professionnel.

Le salaire moyen en Ligue 2 est d’environ 7 500 euros bruts par mois. Un débutant dans la division commence avec un revenu mensuel de 2 000 euros brut. Dans la Ligue 1, ce salaire monte à 73 000 euros bruts par mois. Ces chiffres reflètent mal la réalité des joueurs. En effet, un écart entre les salaires donne ce montant au public. Le total des salaires des joueurs du Paris Saint Germain (PSG) représente à lui seul 34 % de la rémunération des footballeurs dans la Ligue 1.

Dans les autres ligues européennes, le salaire brut reste élevé par rapport au Championnat de France. En Premier League (championnat de football anglais), le salaire mensuel moyen est d’environ 308 000 euros bruts. En Liga (championnat espagnol), ce chiffre avoisine les 198 000 euros bruts par mois. En Italie, le salaire moyen est de 174 000 euros. L’Allemagne affiche un salaire moyen de 154 000 euros par mois. En l’absence de toute grille salariale, les employeurs et les experts utilisent des indicateurs pour fixer la valeur d’un joueur professionnel.

Les indicateurs de valeurs d’un joueur

Le premier indicateur pour évaluer un salaire reste les performances du footballeur. En excellant sur le terrain de foot, il attire l’attention sur lui. L’intérêt des médias et de la télévision possède une valeur presque égale à celui des recruteurs. Les primes sur les droits de retransmission et les contrats annexes avec les médias contribuent à l’augmentation du revenu du footballeur. Cela explique le fossé de salaire entre le footballeur moyen et les superstars.

Dans le monde du football, le joueur a l’avantage d’être le bénéficiaire direct de ses revenus. Les valeurs générées lui reviennent de droit. Il est possible de revoir les termes d’un contrat avec l’accord des deux parties concernées, à savoir le joueur et son club. La courte durée du contrat (5 ans maximum) a pour objectif d’éviter l’esclavagisme du footballeur par son employeur. Avant, les contrats duraient jusqu’aux 35 ans du footballeur.

Les joueurs les mieux payés

Dans le monde du football, les écarts de salaire entre les joueurs moyens et les stars sont courants. Les salaires moyens de tous les championnats confondus restent aux alentours de centaines de milliers d’euros. Pourtant, les stars gagnent des millions d’euros par mois.

Le top 3 des joueurs les mieux payés dans le monde du football actuel reste inchangé :

  • Lionel Messi trône avec ses revenus annuels de 131 millions d’euros (86,9 millions d’euros en salaire, 6,1 millions d’euros en prime et 38 millions d’euros en opération annexes).
  • Cristiano Ronaldo arrive second avec 118 millions d’euros (57,5 millions d’euros en salaire, 0,5 million d’euros en prime, et 60 millions en publicité).
  • Neymar Jr gagne 95 millions.

Dans la Ligue 1, les 10 plus gros salaires en 2020 concernent tous des joueurs du Paris Saint Germain (PSG).

  • Neymar Jr avec un revenu mensuel de 3 millions d’euros.
  • Kylian Mbappé avec 1,91 million d’euros.
  • Thiago Silva avec 1,5 million d’euros.
  • Edinson Cavani avec 1,345 million d’euros.
  • Marco Verratti et Marquinhos avec 1,2 million d’euros.
  • Angel Di Maria avec 1,1 million d’euros.
  • Keylor Navas avec 1 million d’euros.
  • Mauro Icardi avec 800 000 euros.
  • Leandro Paredes avec 750 000 euros.
  • Presnel Kimpembe avec 670 000 euros.

Conclusion

La différence de salaire entre les footballeurs professionnels reste flagrante. Les stars et les superstars perçoivent des revenus extraordinaires. Le facteur principal déterminant la rémunération d’un joueur reste la performance.

Pascal

Pascal est un conseiller en création d’entreprise. Il accompagne les entrepreneurs dans l’optique de garantir la viabilité de leur projet et le bon développement de leur structure professionnelle. Il analyse la faisabilité de chaque projet de création d’entreprise, aide l’entrepreneur dans le choix du statut juridique et dans celui des partenaires financiers.